Cavaillon : le patron d'un bar-tabac met en fuite deux braqueurs grâce à une arme factice

Cavaillon : le patron d'un bar-tabac met en fuite deux braqueurs grâce à une arme factice

Un bar-tabac

Orange avec AFP, publié le samedi 25 février 2017 à 16h15

INSOLITE - Attaqué dans son bar-tabac, le gérant septuagénaire a braqué sur ses assaillants une arme factice, ce qui a eu pour effet immédiat de les faire fuir.

La journée aurait pu mal se finir pour le patron du bar-tabac de La Colline, cours Gambetta, dans le centre-ville de Cavaillon (Vaucluse). Vers 6h du matin vendredi 24 février, un individu masqué l'asperge de gaz alors qu'il se trouve seul dans sa réserve, rapporte samedi 25 février La Provence.



Mais à 74 ans, le tenancier a de la ressource. Il se saisit d'une arme qu'il braque sur l'agresseur, ce qui a pour effet de le faire fuir. Son complice, qui était en train de voler des cigarettes, a également pris peur et tous deux sont partis sans avoir eu le temps de s'emparer de la caisse, explique le quotidien régional. Ironie du sort, l'arme en question était inutilisable : il s'agissait d'un objet de collection neutralisé.



Le journal rapporte par ailleurs que ce qui semble être le scooter des deux malfrats a été retrouvé incendié un quart d'heure plus tard quelques rues plus loin. L'enquête de la police de Cavaillon est en cours.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
56 commentaires - Cavaillon : le patron d'un bar-tabac met en fuite deux braqueurs grâce à une arme factice
  • Bravo au papy qui a eu du courage et de la ressource! Honte aux journaleux qui ont indiqué que l'arme était neutralisée! Les deux malfrats ou d'autres braqueurs pourraient revenir braquer ce commerçant sachant qu'il n'a pas de véritable moyen de défense!

  • Que va penser la justice de la réaction de ce commerçant qui a fait peur à ces voleurs ?
    Ils vont peut être porter plainte et le commerçant pourrait être mis en examen.

  • En voila un qui ne s'est pas laissé démonté devant une telle situation,
    Bravo à cette personne,

  • Alors là, c'est malin, de dévoiler que l'arme est factice.
    Les deux malfrats vont apprécier la nouvelle.

  • Bravo à ce monsieur !