Castres : l'automobiliste fonce sur des militaires «pour rigoler»

Castres : l'automobiliste fonce sur des militaires «pour rigoler»

Illustration. Des militaires de l'opération Sentinelle à Paris.

leparisien.fr, publié le lundi 26 mars 2018 à 19h25

Un automobiliste de 18 ans a écopé de quatre mois de prison ferme pour avoir foncé à deux reprises sur des parachutistes samedi, au lendemain des attaques terroristes de Trèbes.

Samedi, peu avant 8 heures du matin, un conducteur a foncé à deux reprises sur des militaires du 8e Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMA) de Castres (Tarn).

Les faits, rapportés par le Journal d'ici, se sont déroulés sur l'avenue Charles-de-Gaulle, à Castres. La trentaine de « paras » circulaient à pied, en colonne, et rentraient d'un exercice de nuit, quand ils ont vu une voiture leur foncer dessus. Le véhicule a ensuite fait demi-tour et les a visés une seconde fois. Aucun soldat n'a été touché physiquement mais plusieurs d'entre eux n'ont pu reprendre le travail avant trois jours.

Quatre mois de prison fermeGrâce au relevé de la plaque d'immatriculation et aux caméras de vidéosurveillance, le conducteur et le passager du véhicule ont été rapidement retrouvés. Le chauffeur, âgé de 18 ans, sans permis, a été arrêté. Il a expliqué aux enquêteurs qu'il avait visé les militaires « pour rigoler ». Il a jouté qu'il n'était pas au courant des attaques terroristes de la veille à Trèbes (Aude).

Le jeune homme, proche de la communauté des gens du voyage, a comparu ce lundi devant le tribunal correctionnel pour « violences avec arme par destination ». Le procureur a requis 10 mois de prison, dont six avec sursis, rapporte la Dépêche du Midi. Le tribunal a suivi les réquisitions et le jeune homme a été écroué à l'issue de l'audience.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Castres : l'automobiliste fonce sur des militaires «pour rigoler»
  • pour rigoler il est fou ou quoi

  • tout les journaux ont parlé de l'attentat et lui n'était pas au courant sans blague

  • Quatre mois de ferme pour une tentative d’homicide...car c'est bien de cela qu'il s'agit...c'est une condamnation scandaleusement clémente...

  • Les militaires se trouvaient en état de légitime défense...ils auraient dû faire usage de leurs armes....

  • "Le jeune homme, proche de la communauté des gens du voyage..."
    Voilà encore des déchets de la société et que nous devons supporter en France.
    Si ils pouvaient disparaître quel bonheur.