Californie : coups de feu au marathon de San Diego, une femme arrêtée

Californie : coups de feu au marathon de San Diego, une femme arrêtée
Le suspect, qui a été arrêté par la police, est une femme. Illustration

leparisien.fr, publié le dimanche 03 juin 2018 à 22h57

Plusieurs coups de feu ont été entendus mais aucun blessé n'a été signalé. Le marathon a pu reprendre.

Une personne soupçonnée d'avoir tiré dimanche près du marathon de San Diego, au sud de la Californie, près de la frontière mexicaine, a été interpellée par la police et la course a pu reprendre.

Plusieurs coups de feu ont été entendus un peu après 11 heures du matin selon NBC, alors que des milliers de personnes participaient au marathon annuel. Il n'a pas été fait mention de blessés. Selon les médias, un policier se serait blessé lui-même à la jambe avec son arme.

Le suspect, qui a été arrêté par la police, est une femme qui se trouvait non loin de l'itinéraire du « Rock'n'Roll Marathon » et qui a été placée en garde à vue. La police n'avait pas confirmé le sexe du suspect. Le ou la suspecte se serait trouvée dans un immeuble de parking, près de la ligne d'arrivée du marathon.

Selon les organisateurs, la course n'a été interrompue que 11 minutes, de 11H45 à 11H56 heure locale Et selon eux, l'incident n'était pas lié au marathon. Environ 4 900 athlètes ont néanmoins été déviés vers une zone de sécurité, avant d'être autorisés à repartir.

Selon le City News Service, la situation était sous contrôle. « Le tireur de 100 West C St. est en garde à vue. Il n'y a plus de menace. La scène est sécurisée. Le Rock and Roll Marathon a repris », a tweeté la police de San Diego. Des images diffusées par des médias locaux montraient des rues encore barrées, mais calmes.

Les événements sportifs aux Etats-Unis font l'objet d'un dispositif de sécurité très important depuis l'attentat de Boston (Massachusetts), le 15 avril 2013. Deux bombes artisanales actionnées par deux jeunes Tchétchènes avaient explosé simultanément près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, sur la côte est, faisant trois morts et 264 blessés parmi les spectateurs.

A l'issue de quatre jours de chasse à l'homme, le principal suspect, Tamerlan Tsarnaev avait été tué par la police, quelques heures avant que son frère Djokhar ne soit arrêté. Ce dernier a été condamné à mort en juin 2015.

Rien de tel à San Diego où, signe du retour à la normale, le match de l'équipe de baseball des San Diego Padres a été maintenu ce dimanche.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.