Calais : une sexagénaire en garde à vue pour le meurtre de son époux

Calais : une sexagénaire en garde à vue pour le meurtre de son époux
Un brassard de police (illustration)

, publié le dimanche 30 décembre 2018 à 17h40

Une femme a été interpellée et placée en garde à vue après avoir été découverte par les policiers en train de réanimer son conjoint qu'elle aurait poignardé.

Soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau mortel à son mari de 73 ans, une femme de 64 ans a été placée en garde à vue à Calais pour meurtre, a-t-on appris dimanche 30 décembre 2018. En "état de sidération", elle devrait être déférée lundi 31 décembre devant un juge d'instruction.

Samedi 29 décembre en milieu d'après-midi, l'épouse a appelé la police de Calais pour des violences dont elle aurait été victime à son domicile, a déclaré le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, Pascal Marconville, confirmant une information de La Voix du Nord et Radio6.



"Au domicile, les policiers n'ont rien constaté.

Apparemment, il n'y avait pas de trace de lutte, pas de signe d'une dispute physique", a-t-il poursuivi. "Ils auraient invité dans un premier temps le couple à se montrer un peu plus calme, même s'ils n'ont rien constaté, et sont repartis". Une demi-heure après, l'épouse a rappelé, disant que son mari avait reçu un coup de couteau. Les policiers y sont retournés et ont constaté qu'elle était en train d'essayer de réanimer son conjoint.

Selon le médecin légiste, le décès, quasi instantané, de la victime est dû à un coup de couteau de cuisine porté à la poitrine. La suspecte a affirmé être atteinte de bipolarité et elle héberge un frère qui serait autiste et, d'après le magistrat, "ne peut pas dire grand chose sur ce qui s'est passé".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.