Bruxelles : un tir d'arme à feu provoque la panique à la gare du Midi

Bruxelles : un tir d'arme à feu provoque la panique à la gare du Midi
La gare du Midi était bondée en cette veille de jour férié.

leparisien.fr, publié le mercredi 09 mai 2018 à 19h36

La gare a été évacuée avant de rouvrir. Un suspect a pris la fuite.

Un coup de feu tiré par un individu qui a ensuite pris la fuite a provoqué un bref mouvement de panique mercredi en fin d'après-midi à la gare du Midi à Bruxelles, lieu public très fréquenté de la capitale belge, a annoncé le parquet. La gare a été évacuée avant de rouvrir en fin d'après-midi. Selon la presse belge, le suspect était toujours en fuite à 19 heures.

Une détonation en pleine gare

Les faits se sont produits peu après 17 heures locales, en pleine affluence dans la gare à la veille du pont de l'Ascension. Des images de vidéosurveillance montrent un homme tirant « un coup de feu vers le sol », puis prendre la fuite rapidement, a précisé le parquet de Bruxelles dans un communiqué. Une douille a été retrouvée et un périmètre de sécurité constitué.

La détonation a provoqué un bref mouvement de panique, certains voyageurs attablés dans le hall renversant précipitamment des tables pour s'enfuir, selon un témoignage relayé sur les réseaux sociaux.

Selon le parquet, « plusieurs personnes ont quitté la gare en panique », mais « personne n'a été blessé ». Une enquête a été ouverte par la police des chemins de fer, un expert en balistique dépêché sur les lieux, et le suspect est activement recherché, souligne encore le communiqué.

En juin 2017, un individu en passe de mener une action terroriste à la gare centrale de Bruxelles avait été abattu. Le 22 mars 2016, la Belgique a été frappée par les pires attentats jamais commis sur son sol, quand trois kamikazes se sont fait exploser à l'aéroport international de Zaventem et dans une station de métro de Bruxelles, faisant au total 32 morts et des centaines de blessés. Ces attaques ont été revendiquées par l'organisation djihadiste Etat islamique (EI).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.