Bretagne : une jeune fille brûlée par une plante

Bretagne : une jeune fille brûlée par une plante©Reuters

6Médias, publié le samedi 23 juillet 2016 à 14h27

Après avoir été en contact avec la sève de la berce du Caucase, Anaïs a souffert de cloques et d'intenses brûlures.
Gare à la berce du Caucase. Cette jolie plante cache bien son jeu.

Et une adolescente des Côtes-d'Armor (Bretagne) pourra le confirmer. Comme le rapporte le Télégramme, Anaïs a aidé son père à débroussailler un champ. Elle raconte qu'elle enlevait les plantes à la main en se servant uniquement de son couteau. C'est le soir qu'elle a souffert des premières douleurs. « J'ai ressenti que ça me brûlait dimanche matin et, le soir, c'était infernal. Des cloques sont apparues le lundi », a-t-elle confié au Télégramme. La jeune fille de 14 ans a été brûlée au deuxième degré suite à son contact, à main nue, avec la sève de cette plante invasive.
Depuis, elle doit prendre des médicaments et reçoit des soins infirmiers pour soigner ses brûlures. Anaïs va également devoir laisser son bras brûlé à l'abri du soleil pendant plusieurs mois. En cause, la sève de la plante qui rend la peau touchée photosensible. Ce n'est pas la première fois qu'un tel accident se produit. Le Télégramme rapporte le cas d'un habitant du Morbihan qui avait lui aussi été brûlé au 3e degré après avoir arraché, à main nue, une berce du Caucause. Il avait dû être hospitalisé dans un service pour les grands brûlés. Alors, si vous la voyez le long des sentiers, ne vous arrêtez pas et passez votre chemin.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU