Bretagne : drame dans une maison de retraite à Saint-Brieuc

Bretagne : drame dans une maison de retraite à Saint-Brieuc©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 27 mars 2017 à 20h25

Muni d'un pistolet, un homme de 85 ans a tiré à bout portant sur sa femme ce lundi 27 février, vers 13h45, comme le rapporte Le Télégramme. Le drame s'est produit à Saint-Brieuc, en Bretagne, sur l'un des parkings de la maison de retraite où réside la dame de 81 ans, en fauteuil roulant.



Selon les informations du quotidien régional, une personne a pu s'interposer et désarmer l'octogénaire. Blessée et inconsciente, la victime a été prise en charge par les pompiers qui se sont rendus rapidement sur place. Ils ont pu la réanimer avant son transfert aux urgences. Elle est finalement décédée en fin d'après-midi, quelques heures après son admission, indique Ouest-France.

L'auteur du coup de feu, lui, a été interpellé et placé en garde à vue. Un médecin a décidé de le placer d'office dans un hôpital psychiatrique. L'octogénaire est décrit comme quelqu'un de très attentionné et attaché à sa femme. Il lui rendait visite tous les jours à l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées). Mais selon les policiers de Saint-Brieuc, cités par France Bleu Armorique, il ne supportait plus de voir sa femme diminuée, affaiblie. Il devra être entendu par les enquêteurs très prochainement, dès que son état le permettra.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
153 commentaires - Bretagne : drame dans une maison de retraite à Saint-Brieuc
  • je travaille dans une maison de retraite et je comprends son geste ; surtout n'ayez pas de mauvais jugements pour ce pauvre monsieur qui vit lui aussi un calvaire ....

    j 'ai assisté pendant 13 ans la tante de mon mari placée aussi en maison de retraite à ST Brieuc puis enr region parisienne morte à 96 ans et ma belle mère placée egalement dans la même maison à ST Brieuc décédée à 101 ans !!!!!

  • Le jour où la Loi nous permettra de partir dans la dignité ce genre de fait divers n'existera plus.

  • Pauvre homme comme il devait être désespéré, désormais il est plus à plaindre que sa défunte épouse qu'il devait trop aimer et a préféré ne plus la voir souffrir, le pire est à venir en espérant que la justice sera compréhensive

    tout a fait d'accord avec vous ..

  • et alors quant on est au bout du chemin et que l'on veux resté ensemble jusqu'au bout il ni a pas d'autre solution c'est dure mais réelle

  • Le pauvre Monsieur, il aimait trop sa femme, et ne supportait pas de la voir comme ça, c'est une preuve d'Amour eh oui !
    Si l'euthanasie pouvait rentrer en loi, se serait bien !