Bouches-du-Rhône : une femme aveugle refusée d'un restaurant à cause de son chien

Bouches-du-Rhône : une femme aveugle refusée d'un restaurant à cause de son chien
Un apprenti chien guide, le 16 septembre 2016 en Seine-et-Marne (illustration)

, publié le jeudi 09 août 2018 à 11h20

La cliente, malvoyante, s'est vu refuser l'accès d'un restaurant d'Eguilles, près d'Aix-en-Provence. Elle envisage de porter plainte.

Dans cet établissement, les animaux ne sont pas les bienvenus, même s'il s'agit d'un chien guide d'aveugle.

C'est la mésaventure qu'a vécu Brigitte Robolo. Mardi 7 août, cette habitante des Bouches-du-Rhône a voulu déjeuner dans un restaurant asiatique avec son compagnon, Fabien. Le couple est entré avec le chien de Brigitte, qui l'aide à se déplacer, mais les serveurs leur ont demandé de laisser l'animal dehors, rapporte France Bleu. "Quand on est arrivés, l'employé a dit 'non pas le chien, le patron ne veut pas'", raconte la cliente.



Depuis 2005, la loi oblige pourtant tout établissement accueillant du public à accepter les animaux d'assistance. "Je lui ai dit que c'était un chien guide et que j'allais appeler la police. Il m'a répondu que je pouvais faire ce que je voulais", poursuit Brigitte Robolo. "Appelez la police si vous voulez, mais le chien ne rentrera pas", lui a-t-on rétorqué.



Contacté par France Bleu, le restaurant s'est défendu en mettant en avant les règles d'hygiène dans les buffets en libre-service. "Les poils des chiens peuvent s'envoler dans les plats. Un chien ça ne fait pas propre, c'est une mauvaise image. Nous acceptons tout le monde, mais les chiens resteront interdits", a insisté un employé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.