Bobigny : trois blessés dans une fusillade survenue dans la nuit de vendredi à samedi

Bobigny : trois blessés dans une fusillade survenue dans la nuit de vendredi à samedi

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le samedi 18 février 2017 à 13h46

FAITS DIVERS - La thèse du règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants est privilégiée par les enquêteurs pour expliquer la fusillade survenue à Bobigny (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de vendredi à samedi 18 février.

Une fusillade a éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Bobigny, dans le quartier Pont-de-Pierre, non loin de la cité des Courtillières de la ville voisine de Pantin, rapportent le 18 février Le Parisien et BFMTV.





Les tirs ont visé un groupe de jeunes, selon le quotidien, et ont fait trois blessés. L'un d'entre eux aurait été touché au cou, un autre se serait blessé au genou en tombant. Le troisième est plus gravement blessé : la balle entrée dans le bras serait ressortie par le thorax. Les responsables sont en fuite.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, mais les blessés refusent de parler aux enquêteurs selon BFMTV. Selon la chaîne d'information, la thèse du règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants est privilégiée par les enquêteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
27 commentaires - Bobigny : trois blessés dans une fusillade survenue dans la nuit de vendredi à samedi
  • dire qu'il y a des ambulances et pompiers qui les ont secourus
    aurait du les laisser secher sur place
    pis 3 bléssés ca va encore couté a la sécu mince alors ils auraient du s'appliquer et les rectifier pour de bon c'est les pompes funebre qui auraient été contente vue que le cout pour le rapatriement au pays c'est pas donné

  • On comprend pourquoi la police gêne dans les banlieues, ils n'ont plus la possibilité de s’entraîner au tir, du coup il y en a 3 de raté.

  • Ce sont des bleus au tir dans cette région...

    C'est plus facile avec un fusil de chasse et des chevrotines.......

    Cher "alblon77", je crois que nous sommes d'accord !...

    Perso je pense que c'est plus facile avec une Kalach..Mais ce n'est que mon avis.

    Tu es plus expert que nous !!!

    Peut-être....Qui sait?

    Il n'y a aucun doute !!!

    Si vous le dites.......Mais ça doit changer certainement des expert de l'arme blanche qui pullulent par chez vous et qui font leur loi..

  • hollande a du boulot , il a beaucoup de visites à effectuer dans les hôpitaux : bon courage .................

    N'ayez crainte,si Fillon devient président il s’occupera de tout ça...Déjà il n'y aura plus de chomage puisqu'il va créer des milliers d'emplois fictifs...

  • Mais non, tout le monde sait que dans ces banlieues, tout le monde, il est beau, il est gentil ...sauf la police !

    Ben oui.! C'est effectivement ce que moi aussi j'ai cru comprendre en entendant les interviews de certains manifestants contre les violences de la police .