Bobigny : libre après son jugement pour avoir attaqué des policiers au couteau

Bobigny : libre après son jugement pour avoir attaqué des policiers au couteau

L'entrée du tribunal de Bobigny, le 27 mai 2016.

Orange avec AFP, publié le vendredi 17 février 2017 à 16h17

FAITS DIVERS - Il comparaissait libre mercredi 15 février à son procès pour avoir attaqué des policiers avec un couteau. Il est ressorti libre à l'issue de l'audience.

Une décision incompréhensible pour le syndicat de police Alliance, qui a décidé avec le parquet de Bobigny de faire appel.

"C'est plus que choquant, c'est inacceptable, c'est inadmissible. Aujourd'hui vous pouvez attaquer un policier, vous pouvez tenter de le tuer et vous ne serez pas puni". "Le parquet avait réclamé trois ans de prison ferme ce qui nous semblait peu mais déjà plus réaliste que la décision prise par le tribunal", s'est indigné Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat de police Alliance.

Alors que la ville de Bobigny est le théâtre de violences urbaines depuis le déclenchement de l'affaire Théo, une décision de justice rendue mercredi 15 février a du mal à passer. Un homme de 46 ans, présumé dealer, et interpellé le 18 décembre dans la ville voisine de Saint-Denis, était accusé d"avoir attaqué à l'arme blanche des policiers. Et pour cause, au moment de son arrestation, il avait sorti un couteau de 20 cm et s'en était pris à un policier, sauvé par son gilet pare-balle. Le prévenu avait ensuite été tasé pour être maîtrisé, d'après les informations d'Europe 1.


Le suspect avait effectué sa garde à vue avant d'être présenté en comparution immédiate le 20 décembre. Il avait ensuite été placé en détention provisoire le temps de préparer sa défense.

Lors de son procès, le procureur avait requis trois ans de prison ferme pour ces violences avec arme sur des policiers. Mais les juges du tribunal de Bobigny n'ont pas suivis ces réquisitions : il a "seulement" été mis à l'épreuve pour huit mois.

Le syndicat de policiers Alliance, indigné, et le parquet de Bobigny ont annoncé qu'ils allaient faire appel.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
359 commentaires - Bobigny : libre après son jugement pour avoir attaqué des policiers au couteau
  • c'est quoi ses juges qui le libere

  • Sur la façade du tribunal de ma ville il y a un symbole : oui.. oui ..une balance
    J'ai l'impression que certains juges ont bidouillé le mécanisme

  • N'est ce pas dans ce département que le juges sont surnommés les Père noel ?

  • Mais qu'est-ce-que c'est que ce departement ! Il ne passe pas un jour sans que l'on nous annonce des agissements plus que bizarres

  • eh oui, momo, tu peux attaquer des policiers au couteau, tu ne risques rien.
    Honte à vous messieurs les juges, c'est tout