Belgique : le déraillement d'un train fait au moins un mort et 19 blessés

Belgique : le déraillement d'un train fait au moins un mort et 19 blessés

Le train est sorti des rails à hauteur de Louvain, à 25 km de Bruxelles, samedi 18 février 2017

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 18 février 2017 à 16h35

Le déraillement d'un train a causé la mort d'au moins une personne à Louvain, à 25 km à l'est de Bruxelles. Une vingtaine de personnes ont également été blessées dans l'accident.



Les faits se sont déroulés vers 13h30 samedi, près de la gare de Louvain. Les responsables des chemins de fer et du gouvernement belges n'ont pas souhaité donné de précision quant à l'état de santé des victimes. 85 personnes se trouvaient à bord, selon la RTBF, mais la personne décédée ne faisait vraisemblablement pas partie des passagers du train.



En conséquence, le trafic ferroviaire a été interrompu dans les environs, selon les informations de RTL Belgique. Les causes de l'accident restent inconnues pour l'heure.



Des messages de condoléances ont rapidement émané de la part de représentants du gouvernement et d'hommes politiques belges. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a ainsi publié un message de soutien sur Twitter : "Mes pensées vont aux victimes et aux proches des victimes du déraillement de train à Louvain".



De même que le ministre de la Mobilité, qui a publié une image des secours devant le train couché sur le flanc.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Belgique : le déraillement d'un train fait au moins un mort et 19 blessés
  • C'est un peut bête certaine réponse ,dans ma jeunesse on roulais en vapeur vitesse maxi 50 km/h et pratiquement un seul train cause voie unique ,maintenant les train a l'electricité et enfin les T.G.V et autres monstre qui roule de plus en plus vite et plus le temps ni les sous pour réparer les voies

  • les bienfaits de la libéralisation du ferroviaire, voulue par l'europe, et cela ne fait que commencer.