Australie : quatre enfants et trois adultes morts par balle dans une propriété

Australie : quatre enfants et trois adultes morts par balle dans une propriété
Le préfet de police Chris Dawson a donné une conférence de presse vendredi à Perth.

leparisien.fr, publié le vendredi 11 mai 2018 à 10h37

Sept corps ont été découverts vendredi dans une propriété rurale, près de Perth, dans l'Ouest du pays. Il s'agirait de meurtres suivis de suicide.

Un terrible drame a frappé la petite localité australienne d'Osmington, au sud de Perth, dans l'ouest du pays. Alertée par un coup de téléphone vendredi vers 5 heures du matin, la police locale s'est rendue s'est rendue dans une propriété rurale et y a découvert les corps de sept personnes, quatre enfants et trois adultes.

Cinq des victimes se trouvaient à l'intérieur de la maison et deux à l'extérieur, avec deux armes à feu à proximité. Les enquêteurs ne recherchent aucun suspect, ce qui laisse entendre qu'il s'agit de meurtres suivis de suicide. L'âge des enfants n'a pas été révélé.

« Pour l'heure, je ne peux que dire que nous n'avons aucune information susceptible de susciter l'inquiétude pour la sécurité du public », a déclaré Chris Dawson, préfet de police de l'Etat d'Australie-Occidentale. Les enquêteurs n'ont « toujours pas établi le contact avec les autres membres de la famille », a-t-il précisé.

Les victimes habitaient apparemment la propriété, située à une dizaine de minutes en voiture de Margaret River, destination touristique prisée pour son vin, son surf et la beauté de ses paysages. Felicity Hanes, une voisine, a déclaré à la chaîne australienne ABC que la famille concernée était « des voisins attentionnés ». « Ce sont des gens si adorables. Ils étaient très engagés dans la communauté, ils faisaient de leur mieux pour qu'elle soit sûre, c'est pour cela que c'est si choquant ».

Si le meurtre de masse se confirmait, il s'agirait de la pire tuerie en Australie depuis un massacre qui avait fait 35 morts en 1996 à Port Arthur, en Tasmanie. Les tueries de masse sont rares en Australie où les lois sur les armes à feu sont très strictes. Toutes les armes doivent être enregistrées mais bon nombre sont importées illégalement dans l'immense pays-continent par le crime organisé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.