Au Vietnam, dix condamnés à des peines fermes après des manifestations

Au Vietnam, dix condamnés à des peines fermes après des manifestations
Des Vietnamiens comparaissent pour leur participation à des manifestations devant le tribunal de Binh Thuan, le 23 juillet 2018
A lire aussi

AFP, publié le lundi 23 juillet 2018 à 13h01

Dix Vietnamiens ont été condamnés lundi à des peines de plusieurs années de prison pour leur participation à des manifestations le mois dernier, rarissimes dans un pays étroitement contrôlé par un régime communiste à parti unique.

Ils ont été condamnés à des peines allant de deux à trois ans et demi de prison lors d'un procès express par un tribunal de la province de Binh Thuan, dans le sud du Vietnam, foyer des manifestations de juin.

Ils ont été reconnus coupables d'"attaques massives contre des policiers, d'avoir blessé des officiers, endommagé deux véhicules gouvernementaux et bloqué le trafic sur l'autoroute", a précisé le site d'informations en ligne officiel Voice of Vietnam.

Les manifestants protestaient contre un projet de loi controversé créant des zones économiques spéciales soupçonnées d'être trop bénéfiques à la Chine. La contestation avait gagné plusieurs villes, y compris la capitale Hanoï. Le gouvernement avait repoussé un vote sur ces zones économiques spéciales.

Une étudiant américain arrêté avec des dizaines d'autres personnes lors de ces manifestations exceptionnelles a été expulsé la semaine dernière du Vietnam, au terme de son procès.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU