Attentat déjoué à Montpellier : une jeune fille "manipulée" selon sa mère

Attentat déjoué à Montpellier : une jeune fille "manipulée" selon sa mère©Panoramic

6Medias, publié le samedi 11 février 2017 à 08h50

Parmi les quatre personnes interpellées vendredi 10 février à Montpellier et dans ses environs figure une jeune fille de 16 ans qui, selon sa mère, interrogée par RTL, a été manipulée.

Un attentat imminent aurait été déjoué après l'arrestation, vendredi 10 février, de quatre individus à Clapiers, Montpellier et Marseillan (Hérault). C'est un message vidéo posté deux jours plus tôt par une adolescente de 16 ans, petite amie de l'un des hommes, dans lequel elle prêtait allégeance au groupe Etat islamique, qui a précipité ces interpellations.

Interrogée par RTL, la mère de la jeune fille a fait part de sa stupéfaction.

"Imaginez dans quel état j'étais", déclare-t-elle. "Je suis très choquée puisque je n'ai absolument pas pu imaginer ce genre de chose. Ma jeune fille se cherche, ils prennent des personnes qui sont un peu fragilisées. Elle a été manipulée par Internet et ce jeune homme. C'est un drame familial, comme jamais".

Selon les enquêteurs ces quatre personnes, un jeune homme de 20 ans, sa petite amie de 16 ans et deux autres individus de 26 et 33 ans, projetaient de commettre un attentat dans un lieu touristique parisien et un autre dans une discothèque de la région de Montpellier. Des produits chimiques et plusieurs dizaines de grammes d'explosifs ont été découverts dans l'appartement de l'un des suspects.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.