Attentat de Nice : un panneau publicitaire fait polémique

Attentat de Nice : un panneau publicitaire fait polémique©Reuters

6Médias, publié le samedi 23 juillet 2016 à 12h00

L'affiche est visible à la sortie de Sanary-sur-Mer (PACA). C'est le patron d'une entreprise locale qui a décidé d'afficher son point de vue.
Le panneau fait 4x3 mètres et attire les regards des passants.

« Etat islamique, fiché S, salafiste, détenu radicalisé. Ne rien trier, tout jeter ». Le tout illustré d'une large poubelle noire posée sur un fond de brique. Un message percutant et une illustration très claire. Comme le rapporte Var Matin, cette affiche est visible sur la route de la gare entre Ollioules et Sanary. Elle a été accrochée suite à l'attentat de Nice qui a provoqué la mort de 84 personnes.
L'auteur de cette affiche s'appelle Michel-Ange Flori. Il est présenté par Ouest-Var comme le patron de l'entreprise locale d'affichage MACI. « On attend le prochain attentat sans savoir si ce sera notre famille ou celle de notre voisin. Mon ras-le-bol est aussi celui de l'ensemble des Français », a confié le patron au quotidien. Et de poursuivre : « les autorités de l'Etat doivent nous protéger, en tant que citoyen on ne peut pas faire grand-chose ». Il a également souhaité des mesures concrètes : « il faudrait créer des mesures administratives de contrôle pour aller plus loin que la fiche S. Ouvrir des centres afin que les personnes radicalisées n'embrigadent pas les autres dans les prisons ». Michel-Ange Flori a voulu marquer les esprits, il précise que ce panneau restera affiché « une huitaine de jours ».
Var Matin rappelle que ce n'est pas la première fois que ce chef d'entreprise affiche en 4x3 mètres ses opinions. En novembre 2015, il avait demandé, en utilisant le même procédé, au président de la République de « changer la loi ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU