Attentat de Nice : deux juges enquêtent sur la vidéosurveillance

Attentat de Nice : deux juges enquêtent sur la vidéosurveillance
A lire aussi

Le Parisien, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 06h59

Les magistrats se sont rendus le 26 octobre au centre de supervision de la police municipale de Nice. Motif : tenter de comprendre comment le terroriste a pu faire autant de repérages avec son camion, les jours précédant l'attentat.

Comment le chauffeur du camion qui a foncé sur la foule et tué 86 personnes, le 14 juillet 2016, à Nice (Alpes-Maritimes), a-t-il pu faire onze passages sur la promenade des Anglais sans être repéré, les jours avant l'attentat ? C'est pour tenter de résoudre cette question que le 26 octobre, les juges d'instruction niçois Alain Chemama et Chantal Russo se sont rendus au centre de supervision urbaine (CSU) de la police municipale, où ils sont restés trois heures et demie, comme nous l'avons révélé jeudi.

Bien que porteurs d'un procès-verbal de…

Lire la suite sur Le Parisien

 
0 commentaire - Attentat de Nice : deux juges enquêtent sur la vidéosurveillance
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]