Arrêté en état d'ébriété, Jean-Vincent Placé en garde à vue

Arrêté en état d'ébriété, Jean-Vincent Placé en garde à vue

Jean-Vincent Placé.

A lire aussi

leparisien.fr, publié le jeudi 05 avril 2018 à 21h59

L'ancien secrétaire d'Etat aurait importuné une femme dans un bar, proféré des insultes racistes et traité un policier de « toquard ».

L'ancien sénateur écologiste de l'Essonne Jean-Vincent Placé a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a été placé en garde à vue et celle-ci a été prolongée jeudi soir. L'ex-secrétaire d'Etat est entendu pour des faits d' « outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, insulte à caractère raciale et violence sans incapacité commise sous l'empire de l'ivresse ».

En état d'ébriété, il aurait importuné une femme dans un bar, « La Piscine », dans le 6e arrondissement à Paris. Il avait 1,16 g d'alcool dans le sang.

Selon nos informations, c'est le portier du bar qui a appelé la police au sujet d'un client « manquant de respect à une femme ». Jean-Vincent Placé était avec un ami et aurait importuné une cliente de l'établissement qui refusait de danser avec lui. Une proposition contre rémunération, a indiqué la jeune femme de 21 ans à la police. Celle-ci était elle aussi avec des amies qui ont témoigné des insultes lancées par l'ancien élu : « Sale p.... ».

 

LIRE AUSSI >Garde à vue, PV oubliés, soirées... Quand Jean-Vincent Placé se fait remarquer

«Tu ne sais pas à qui tu parles... »Se présentant comme « ministre français » (il n'est plus au gouvernement depuis mai 2017), il aurait ensuite, selon un employé du bar, « cherché à intimider avec ses fonctions ».

Il aurait surtout proféré des insultes racistes à l'encontre du portier, lui lançant : « Je vais te renvoyer dans ton pays ». Enfin, il aurait également insulté les policiers venus l'interpeller, traitant l'un d'eux de « toquard ». « Tu ne sais pas à qui tu parles », a-t-il ajouté.

Accompagné d'un sénateur centristeSelon France Bleu Pays de Savoie, il était en compagnie du sénateur centriste de Haute-Savoie, Loïc Hervé. L'ancien maire de Marnaz, âgé de 37 ans , a confirmé sa présence à la radio locale et indiqué qu'il serait entendu « à sa demande » par la police jeudi après-midi. En qualité de « témoin », assure-t-il au Dauphiné Libéré, estimant ne pas être «inquiété dans cette affaire ».

Jean-Vincent Placé, 50 ans, a été secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat et à la simplification de février 2016 à mai 2017. En septembre dernier, il a renoncé à tenter de se faire réélire sénateur de l'Essonne. Il avait été élu en 2011 et présidé le groupe écologiste au Sénat pendant 4 ans. Depuis 2015, il est coprésident de l'Union des démocrates et des écologistes, (UDE).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.