Ardèche : un chasseur abat un chiot de 4 mois qui aboyait trop fort

Ardèche : un chasseur abat un chiot de 4 mois qui aboyait trop fort
Un chasseur à La Chapelle-Glain, le 14 février 2015.

, publié le lundi 09 septembre 2019 à 18h13

Le propriétaire du chien a réussi à bloqueur le tireur présumé avec son tracteur jusqu'à l'arrivée des gendarmes.

Un chasseur a abattu un chiot de 4 mois car il aboyait trop fort et risquait de perturber le gibier, à Saint-Agrève, en Ardèche, a rapporté Le Dauphiné samedi 7 septembre. Il sera jugé le 14 février pour "acte de cruauté  envers un animal domestique".


Les faits se sont déroulés le 26 août dans cette commune de près de 2.500 habitants.

Selon le récit qu'il a livré aux gendarmes, le chasseur, âgé de 22 ans, se promenait quand il a croisé la route de Kinder, un border collie de 4 mois. Craignant que les aboiements du chiot ne perturbe le gibier à l'approche de l'ouverture de la chasse, il est retourné chez lui pour prendre sa carabine, avant d'abattre l'animal de deux coups de feu.

Le propriétaire de Kinder, un agriculteur de 66 ans, ayant entendu les coups de feu et les hurlements de son chien, a réussi a intercepter l'auteur présumé, en bloquant la route avec son tracteur. À leur arrivée, les gendarmes ont retrouvé une carabine dans la voiture du chasseur, mais ont également constaté qu'il avait déplacé la dépouille de l'animal.


Si son arme a été saisie, le jeune homme a conservé son permis de chasse et son droit de porter une arme. La chasse a ouvert dimanche 8 septembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.