Après son agression fictive, un ex-gérant des Restos du coeur poignardé

Après son agression fictive, un ex-gérant des Restos du coeur poignardé©Panoramic

6Medias, publié le lundi 13 novembre 2017 à 16h38

Un homme a été poignardé à trois reprises ce lundi 13 novembre peu avant 8 heures à Vitry-sur-Seine, rapporte RTL.

La victime, Richard Sautour, 60 ans, n'est autre que l'ancien gérant des Restos du coeur de Montreuil. Il avait été condamné en juin dernier à six mois de prison ferme pour "dénonciation de crime ou délit imaginaire".

Le 1er juillet 2016, le sexagénaire avait été retrouvé poignardé dans les locaux de l'association. Il avait alors affirmé s'être fait agresser au couteau et à la hache par un couple. L'enquête n'avait pas permis de retrouver la trace de ce supposé couple. Seul l'ADN de son épouse avait été relevé sur la hache.

Selon RTL, Richard Sautour, blessé au ventre et à la poitrine, aurait cette fois déclaré aux enquêteurs qu'une note avait été glissée dans sa bouche, sur laquelle était écrit : "On a raté en 2016, pas en 2017. Allahou Akbar", en référence à son agression imaginaire du 1er juillet 2016. L'ex-responsable des Restos du coeur de Montreuil a été transporté à l'hôpital de Créteil. Son pronostic vital était engagé. Une enquête a été ouverte par la police judiciaire du Val-de-Marne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
26 commentaires - Après son agression fictive, un ex-gérant des Restos du coeur poignardé
  • il s'était juste trompé de date ...

  • ce n'était sans doute pas fictif la première fois!!! et il a fait de la prison peut etre pour rien

    allez savoir, de toutes façon on n'en saura hélas pas plus, car les articles relatent les faits mais on n'a jamais les suites c'est dommage.

  • Peut-être que la première agression n'était pas, au final, si fictive que cela... Aux enquêteurs de faire leur travail.

  • Je plains cet homme si la première agression n'était pas fictive et que personne ne l'a cru ... cette fois-ci, vu son état, je ne pense pas que les bisounours auront le dernier mot ... !!!

  • condamné à 6 mois en Juin on est mi novembre ca fait pas le compte...

    moins de deux ans vous ne faites pas de trou. ainsi va la justice du peuple.

    moins de deux ans vous ne faites pas de trou. ainsi va la justice du peuple. Quand le législateur vote une loi elle le concerne en premier lieu et le peuple peu s'en servir. Ce n'est pas interdit.