Annecy : des mariages dérapent sur la route, les amendes pleuvent

Annecy : des mariages dérapent sur la route, les amendes pleuvent
Un policier dressant une contravention, à Lyon le 23 janvier 2017
A lire aussi

, publié le samedi 06 octobre 2018 à 19h25

La police d'Annecy a dressé plus de 70 PV et infligé plusieurs milliers d'euros d'amende pour des infractions au code de la route commises en marge de mariages.

Il n'est pas interdit d'exprimer sa joie pour un mariage, mais il faut rester dans les règles. C'est le message que les policiers d'Annecy veulent faire passer après des incidents causés dans le centre-ville.

Lors de deux mariages célébrés samedi 29 septembre, de nombreuses violations au code de la route ont été commises par une cinquantaine de conducteurs et sanctionnées par les autorités.

Comme le relève France Bleu, vendredi 5 octobre, ce sont pas moins de 70 infractions qui ont été relevées par la police. Voitures sur le trottoir, émissions de fumée, circulation à contre sens et franchissements au feu rouge figurent parmi les fautes constatées. Après étude des caméras de vidéo-protection, les policiers ont adressé les PV aux personnes mises en cause. L'addition est conséquente : 72 points ont été retirés sur les différents permis de conduire et le total des amendes s'élève à 11.765 euros.



"La joie et la liesse qui entourent ces événements ne permettent pas de faire n'importe quoi sur la route", tonne un policier interrogé par la radio. Les habitants d'Annecy et des "conducteurs excédés" ont d'ailleurs été nombreux à signaler ces comportements, selon le témoignage d'un responsable du commissariat de la ville.

La police d'Annecy constate que ces excès sont particulièrement fréquents durant des mariages communautaires. C'était le cas pour les deux cérémonies en cause, fêtés au sein de la communauté turque.



Ces débordements font écho à une récente décision à Nice. Début septembre, le maire Christian Estrosi avait reporté un mariage en raison de débordements survenus sur le parcours du cortège.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.