Andalousie: 8 tonnes de haschich saisies en une seule journée

Andalousie: 8 tonnes de haschich saisies en une seule journée
Photo d'une partie du haschich saisi dans un camion espagnol transportant des oignons au péage de Virsac, sur l'autoroute A10 près de Bordeaux, le 14 octobre 2006
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 05 avril 2018 à 17h17

La police espagnole a annoncé jeudi avoir saisi plus de huit tonnes de haschich en une seule journée, lors de deux opérations menées en Andalousie dans l'extrême sud du pays.

Environ 2,5 tonnes de drogue ont été saisie dans une maison dans la périphérie de la ville andalouse d'Algésiras, où des policiers en patrouille avaient été visés par "au moins six tirs" mercredi soir, selon le communiqué de la police.

Quatre personnes ont été arrêtées après deux heures de négociation à l'entrée de cette maison d'Algésiras, près du détroit de Gibraltar. À l'intérieur, les agents ont trouvé deux pistolets et deux carabines chargés, ainsi que deux gilets pare-balles.

L'autre saisie, de six tonnes, s'est produite à La Linea de la Concepcion, autre ville proche du détroit de Gibraltar, minée par le chômage et le trafic de drogue.

Cette ville voisine du territoire britannique de Gibraltar a été ces dernières années le théâtre d'affrontements parfois violents entre narcotrafiquants et forces de l'ordre.

Les trafiquants conservaient la drogue dans un grand sous-sol camouflé sous une douche.

Une vidéo fournie par les forces de l'ordre montre un dispositif ingénieux permettant de soulever le bac de douche à l'aide d'une télécommande.

Un homme a été arrêté pendant l'opération, les autres sont parvenus à s'enfuir.

L'Espagne est l'une des principales portes d'entrées de la drogue en Europe, du fait de sa proximité géographique avec le Maroc, grand producteur de haschich, et de ses liens avec l'Amérique latine, région productrice de cocaïne.

En 2017, près de 70% du haschich marocain saisi en Europe l'a été en Espagne, selon le ministère de l'Intérieur espagnol.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.