Alsace : une mère accusée d'avoir voulu tuer sa fille avec de l'insuline

Alsace : une mère accusée d'avoir voulu tuer sa fille avec de l'insuline
Un gendarme à Arras, le 9 janvier 2014.

, publié le mercredi 11 décembre 2019 à 16h44

La fillette est hors de danger, mais avait tout de même été hospitalisée.

Elle avait injecté de l'insuline à sa fille, avant d'appeler le Samu. Une femme a été mise en examen à Strasbourg, a-t-on appris mercredi 11 décembre de source proche du dossier, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace.

"La fille est hors de danger. Elle avait quand même été hospitalisée pour des examens et une surveillance", a précisé cette source. Selon les DNA, la mère de l'enfant est infirmière libérale et vivait seule à Reichstett, au nord de Strasbourg, avec sa fille âgée de 10 ans, à la suite d'un divorce.


Cette quadragénaire avait appelé le Samu dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, vers 4H00, relate le journal régional. "La mère a appelé le Samu après avoir fait le geste, le Samu a répercuté l'appel à la gendarmerie", a expliqué à l'AFP la source proche de l'enquête, confirmant que cette femme avait indiqué avoir tué sa fille en lui injectant de l'insuline. 

La Brigade de recherche de Strasbourg a été chargée de l'enquête. Sollicité par l'AFP, le parquet de Strasbourg n'avait pas répondu mercredi en milieu de matinée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.