Agression homophobe à Paris: deux suspects interpellés

Agression homophobe à Paris: deux suspects interpellés
Deux suspects ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur une agression à caractère homophobe sur un jeune acteur mardi soir dans le XXe arrondissement de Paris

AFP, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 21h45

Deux suspects ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur une agression à caractère homophobe sur un jeune acteur mardi soir dans le XXe arrondissement de Paris, a-t-on appris jeudi de sources policières.

Les deux frères, un majeur et un mineur, ont été placés en garde à vue, selon ces mêmes sources. Les enquêteurs cherchent à déterminer lequel des deux a pu porter les coups.

Mardi à 22h15, deux hommes ont été insultés par un groupe qui leur a tenu des propos homophobes devant un théâtre du XXe arrondissement. L'un d'eux a alors porté des coups avec un casque à l'un des deux hommes qui a été blessé à l'arcade sourcilière droite. Les agresseurs ont pris la fuite.

La victime, un jeune acteur, avait témoigné sur les réseaux sociaux et porté plainte. Le parquet a confié au commissariat du XXe arrondissement de Paris une enquête pour des faits qualifiés de "violences avec arme par destination en raison de l'orientation sexuelle et menaces de crimes ou délits en raison de l'orientation sexuelle", a indiqué une source judiciaire.

"Hier soir, avec mon copain, nous sommes allés voir jouer une amie et collègue comédienne dans un petit théâtre du XXe arrondissement de Paris. Alors que nous sortions prendre l'air et attendre notre amie, nous avons eu le malheur, en discutant, de nous serrer dans les bras. Un câlin. Juste un câlin", a témoigné le comédien. 

"Un groupe de trois jeunes, postés à une vingtaine de mètres, nous a vus", "un flot d'insultes homophobes sortait de leurs bouches. Ils exigeaient que nous quittions +leur quartier+ où +y a pas de PD ici+", a-t-il ajouté.

"Deux coups portés à la tête", "pour moi un traumatisme facial, avec ecchymose et œdème péri-orbitaire. Sept points de sutures et plusieurs jours d'ITT", a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.