Agression homophobe à Lyon, une enquête ouverte

Agression homophobe à Lyon, une enquête ouverte
Photo d'illustration.

, publié le samedi 27 juillet 2019 à 20h15

Une enquête a été ouverte après l'agression d'un couple d'hommes qui se promenaient dans la nuit de vendredi à samedi 27 juillet à Villeurbanne, près de Lyon.

Des individus équipés de barres de fer, des jets de projectiles... face à la menace, un couple d'hommes a été contraint d'appeler la police dans la nuit de vendredi à samedi 27 juillet à Villeurbanne, près de Lyon.

"Vers 1h30 du matin, deux hommes, qui ont été identifiés comme étant homosexuels, ont été pris à partie par un groupe d'une vingtaine d'individus, qui ont proféré des insultes homophobes à leur encontre.

L'un des deux hommes a ensuite demandé des explications verbales, avant que des coups ne s'abattent sur eux", indique le parquet à l'AFP.

La police aussi prise à partie

Les victimes se sont alors réfugiées dans le hall d'un immeuble où elles ont appelé la police. A leur arrivée, les policiers ont eux aussi été pris à partie et ont subi des jets de projectiles. Les agresseurs, munis de barres de fer, se sont dispersés lorsque les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. 


Les victimes, frappées sur l'ensemble du corps, se sont vue prescrire deux et quinze jours d'incapacité totale de travail (ITT). L'une d'elle avait subi la fureur des agresseurs lorqu'elle était ressortie de l'immeuble pour aller récupérer ses lunettes. Leurs jours ne sont pas en danger.

L'enquête, confiée à la sûreté départementale, porte sur des violences aggravée par trois circonstances: en réunion, pour une ITT supérieure à huit jours et pour un motif lié à l'orientation sexuelle des victimes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.