Septuagénaire assassinée à Agde : un suspect placé en garde à vue

Septuagénaire assassinée à Agde : un suspect placé en garde à vue ©Panoramic

publié le jeudi 14 octobre 2021 à 22h40

Une septuagénaire a été retrouvée morte à son domicile d'Agde (Hérault) mercredi 13 octobre. Elle a été décapitée, selon BFMTV qui a confirmé l'information de France Télévisions.

Un suspect a été placé en garde à vue ce jeudi soir, toujours d'après BFMTV. 

La police judiciaire de Montpellier (Hérault) est saisie de ce qui semble être un sauvage assassinat découvert mercredi soir à Agde (Hérault) et révélée jeudi matin par France Télévisions et BFMTV. Une femme âgée de 77 ans a été décapitée en fin de journée à son domicile, où elle vivait seule depuis deux ans. C'est son fils, qui habite en Ile-de-France, qui a donné l'alerte vers 22 heures. Il a prévenu les policiers, car sa mère ne répondait pas à ses appels téléphoniques alors qu'ils se parlaient tous les soirs.



Les agents ont découvert le corps sans vie de la retraitée, inconnue de la police et de la justice. Une autopsie est prévue jeudi après une nuit d'investigations sur place. Les enquêteurs ont aussi trouvé du ruban adhésif ensanglanté et des gants en latex à l'extérieur du pavillon, selon France Télévisions, et n'ont constaté aucune trace d'effraction. La piste crapuleuse est à ce stade envisagée. Selon BFMTV, un homme suspecté d'avoir assassiné la septuagénaire a été interpellé et placé en garde à vue ce jeudi soir, aux alentours de 21h00. Franceinfo ajoute que l'individu est âgé d'une cinquantaine d'années et qu'il effectuait des petits travaux au domicile de la retraitée de 77 ans. 

BFMTV explique également que la carte bancaire de la victime a été volée et 1 000 euros ont été retirés. A ce jour, la piste terroriste n'est pas envisagée : "Le parquet national antiterroriste n'a pas revendiqué sa compétence jusqu'à présent, en l'absence d'éléments qui pourraient le justifier en l'état des investigations", a précisé le procureur de la République de Béziers à la presse. D'importants moyens sont mis en œuvre pour identifier le ou les auteurs des faits. Une autre enquête a été ouverte pour "violation du secret professionnel et recel de ce délit compte tenu de la nature des informations diffusées par certains médias". 



 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.