Afghanistan: onze femmes tuées dans une bousculade

Afghanistan: onze femmes tuées dans une bousculade
Des Afghanes à l'entrée d'un stade de football après une bousculade qui a fait 11 morts, le 21 octobre 2020 à Jalalabad

, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 13h10

Au moins onze femmes ont été tuées mardi en Afghanistan lors d'une bousculade survenue à proximité du consulat du Pakistan de Jalalabad (est), où des milliers de personnes en quête de visa étaient rassemblées, a-t-on appris auprès de responsables.

Dix personnes, deux hommes et huit femmes, ont également été blessées, a indiqué Zaher Adel, le porte-parole de l'hôpital provincial du Nangarhar, dont Jalalabad est la capitale.

"Malheureusement, ce matin, des dizaines de milliers de personnes étaient venues dans un stade de football" proche du consulat, dont ils essayaient de sortir, "ce qui a causé ce tragique accident", a déclaré à la presse le porte-parole de la province du Nangarhar, Attaullah Khogyani, qui a de son côté fait état de treize blessés.

Les autorités pakistanaises avaient cessé de délivrer des visas pendant sept mois du fait du nouveau coronavirus, ce qui avait créé cette cohue, des habitants de toute la province s'étant rués à Jalalabad afin d'obtenir un visa, a-t-il ajouté.

Les autorités locales leur avaient demandé de patienter dans le stade de football.

Jalalabad est la capitale de l'Est afghan, située à une centaine de kilomètres de la frontière avec le Pakistan.

Alors que Kaboul accuse Islamabad de soutenir les talibans qui déstabilisent leur régime, ce que le Pakistan nie, plus de deux millions d'Afghans vivent en tant que réfugiés au Pakistan et les voyages d'Afghans de l'autre côté de la frontière sont très fréquents.

Les rassemblements mixtes sont interdits dans la culture afghane, ce qui fait que femmes et hommes étaient réunis dans différentes parties du stade de football de Jalalabad. La plupart des victimes étaient âgées, selon Attaullah Khogyani. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.