Affaire Maëlys : pourquoi Nordahl Lelandais a fini par parler aux enquêteurs

Affaire Maëlys : pourquoi Nordahl Lelandais a fini par parler aux enquêteurs

leparisien.fr, publié le mercredi 14 février 2018 à 18h30

Déstabilisé par plusieurs éléments accablants, le suspect avait rencontré à sa demande les magistrats instructeurs dans la matinée de mercredi.

Des mois de déni, et, soudain, de premières explications. Les restes de la petite Maëlys, disparue en août dernier, ont été découverts ce mercredi sur la commune de Saint-Franc (Savoie), grâce aux indications fournies par le principal suspect, Nordahl Lelandais. Ce dernier, qui jusque-là avait nié toute implication, a en effet soudainement décidé de collaborer avec la police et la justice. Les circonstances de la mort de la fillette, qu'il a reconnu avoir tué «involontairement», restent pour l'heure floues.Une trace de sang dans le coffreSelon nos informations, c'est en étant confronté à de nouveaux éléments - dont la…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Affaire Maëlys : pourquoi Nordahl Lelandais a fini par parler aux enquêteurs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]