Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais sur les lieux de la disparition

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais sur les lieux de la disparition
Des gendarmes à la recherche du corps de Maëlys à Saint-Béron, le 6 septembre 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 14 février 2018 à 12h20

Le suspect numéro 1 dans l'enquête sur la disparition de la fillette a été sorti de sa cellule mercredi matin pour être conduit à Pont-de-Beauvoisin.



Nordahl Lelandais a été extrait mercredi 14 février de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, pour être transféré au Palais de justice de Grenoble, a indiqué Le Dauphiné Libéré. Il devait y être interrogé pour la deuxième fois sur la disparition de Maëlys, 9 ans, à Pont-de-Beauvoisin, le 27 août dernier lors d'un mariage.

Il avait déjà été interrogé le 30 novembre dernier. Les juges d'instruction s'étaient intéressés à la chronologie de sa la nuit du drame. Nordahl Lelandais est mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de la fillette.



L'ex-militaire de 34 ans a ensuite été conduit pour la première fois à Pont-de-Beauvoisin, selon une source proche de l'enquête à l'AFP, confirmant les informations de BFMTV. La chaîne affirme que Lelandais devait être conduit, ce mercredi, sur les lieux des fouilles, entre le lieu du mariage et Domessin, en Savoie, où il vivait chez ses parents. "Le convoi transportant Nordahl Lelandais depuis Grenoble est arrivé en fin de matinée à la gendarmerie du Pont-de-Beauvoisin, accompagné de son avocat", précise la chaîne.

"Cette journée s'annonce cruciale", a confié une source proche du dossier au Dauphiné, qui estime que de nouveaux éléments pourraient être apparus récemment. Le suspect continue de nier toute implication, tandis que le corps de Maëlys n'a jamais été retrouvé. Nordahl Lelandais est également mis en examen pour assassinat dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement et la séquestration du caporal Arthur Noyer. Des ossements du militaire ont été retrouvés en janvier en Savoie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais sur les lieux de la disparition
  • grave il faut plus qu il existe ce mec grave personnes ne peu s en occuper ???

  • contrairement à ce dit l'article ce n'est pas une jeune fille mais une gamine
    pauvre parent
    un tueur en série probablement quelle horreur pour sa mère qui le soutenait

  • ex militaire,ex policier,ex gendarme LELANDAIS mis a la porte de l'armée avait d'autres métiers ,en l’occurrence dresseur ou éleveur de chien ,alors pourquoi toujours citer les ex métiers et jamais les derniers qu'il a fait? j'ai l'impression qu'on cherche toujours a salir les institutions de l’état.

    Ca prouve que les gens qui travaillent pour l'état peuvent receler des personnes plus que douteuses, c'est tout. Chanal, un autre militaire en vendée, agresseur, un magistrat incarcéré..................

  • il ne parlera jamais car pas de corps= pas de meurtre c est sa seul chance de ne pas prendre un max. il y a bcp trop de chose qui l accuse on a la certitude que c'est lui. mais pas de preuve réel . le plus dure c est pour les parents qui ne connaitrons surement jamais la vérité et ne pourront jamais faire vraiment leur deuil. c est d'autant plus dur d'avoir perdu un enfant mais surtout de ne pas savoir comment ni pourquoi, de se dire est il encore en vie, souffre t il ?. toutes mes pensés vont a la famille.

    avatar
    Orphee  (privé) -

    Dernière info il vient de parler et il a accepté de conduire les gendarmes sur les lieux où il a déposé Maëlys donc plus aucun doute sur lui.

  • au départ on a parlé des chiens de Nordahl et de ce coté plus rien ?