Affaire Maëlys : le deuxième enfant inventé par le suspect ?

Affaire Maëlys : le deuxième enfant inventé par le suspect ?©Gendarmerie

6Medias, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 11h34

Les propos du principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys continuent d'interroger les enquêteurs. Le Dauphiné Libéré aurait appris ce vendredi matin, de source proche du dossier, que le second enfant que le suspect assure avoir fait monter dans sa voiture en même temps que Maëlys, pour "voir si ses chiens étaient dans le coffre", serait une pure invention.

Les enquêteurs ont tenté de recouper les propos de l'homme, mis en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans".

Ils ont donc cherché cet "enfant blondinet", qui serait monté dans l'Audi du suspect, en même temps que Maëlys. Or, aucun des enfants présents au mariage et interrogés par la police n'a évoqué cet évènement. "Le suspect a donc fait monter Maëlys seule dans sa voiture. Mais elle n'en est probablement jamais ressortie sur le parking de la salle des fêtes du mariage où était garée l'Audi", conclut une source proche du dossier, citée par le Dauphiné Libéré.

Déjà jeudi, les enquêteurs avaient pointé une incohérence dans le discours du suspect, selon le Dauphiné Libéré. L'ADN de la fillette aurait été retrouvé dans la voiture sur le commutateur d'éclairage, un bouton situé à gauche du volant. Or, l'homme et son avocat ont toujours affirmé que Maëlys avait accédé à la banquette arrière par la portière droite, ce qui ne permet pas l'accès au commutateur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
325 commentaires - Affaire Maëlys : le deuxième enfant inventé par le suspect ?
  • Il y a plus 60 ans de cela, certains avaient parlé d'un "sérum de vérité"
    C'est meilleur ou pire que les "médiums" ?...

  • Ils ont bien trouvé un petit qui correspondait au deuxième enfant. Mais un petit interrogé, est-ce-que ça dit forcément la vérité? On se trouve face à des parents et des adultes, qui n'ont rien entendu, rien vu..................une gamine toute seule sur un parking....ouvert à tous................et près de 50.000 jeunes qui disparaissent chaque année (fugues, suicides meurtres....)

    En fait selon cette opinion, la vraie victime c'est celui qui s'en prend aux enfants, il est victime des enfants qui ne disant pas la vérité, des parents et adultes qui n'entendent rien, des gamines qui s'aventurent seules sur un parking qui en plus est ouvert à tous, et aussi d'un nombre incroyable de jeunes qui disparaissent. Avec de tels arguments excuse, il n'y a plus à hésiter pour passer à l'acte, peut être que celui qui remets ses tongs est tenté lui aussi?

    Vous déblatérez civibus. Cette tolérance envers les adultes irresponsables est inquiétante.

    Désolé remetstestongs mais vous accablez les enfants plutôt que mettre en doute la déclaration de l'auteur présumé de ce rapt... Grosso modo, vous cautionnez la défense totalement hallucinante de cet homme... Laissez au x parents, aux psy, aux enquêteurs et autres magistrat la liberté d'interpréter les faits et gestes de ceux qui n'ont pas enlevé la petite (que ce soient les autres enfants ou les différents parents)

    Il ne s'agit pas d'avoir des doutes mais d'avoir des preuves. Interprétons, comme vous dîtes.............et allons chercher notre boule de cristal?

  • C'est la LOI Messieurs et Mesdames : "Là il faut faire attention... Là il faut être prudent" et le temps passe.

  • quelle tristesse pour ces parents de ne savoir ou est leur enfant et d'entendre tous ces mensonges pour se défiler et ne pas dire ou elle se trouve

  • il mene tout le monde en bateau: parle, se contredit , reviens sur ses paroles, ment , invente bref je crois que c est claire et toujours pas de nouvelle de cette enfant j ai trés peur de l issue

    Eventuellement, j'aurais plutôt employé le mot de "protecteur" mais bon, là n'est pas l'essentiel..