Faits divers

Affaire Hedi : le policier accusé de l’agression remis en liberté

Vendredi 1er septembre, le policier soupçonné d’avoir passé à tabac le jeune homme dans les rues de Marseille début juillet a été libéré. Il reste néanmoins sous contrôle judiciaire, indique BFMTV.

40 jours après avoir été placé en détention provisoire, le policier accusé d’avoir violemment agressé le jeune Hedi, 22 ans, dans la nuit du 1er au 2 juillet, a été libéré, rapporte BFMTV. C’est son avocat qui en avait fait la demande, souligne la chaîne d’information en continu.

L’homme âgé de 35 ans, dont l’incarcération avait notamment mené à un mouvement de grève au sein des forces de police marseillaises, va être placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer, précise BFMTV. Il ne pourra pas non plus entrer en contact avec les trois autres membres de la BAC également soupçonnés d’avoir participé au lynchage du jeune homme.

Plus d’infos à venir…

publié le 1 septembre à 13h10, Théo Rampazzo, 6Medias

Liens commerciaux