Affaire Estelle Mouzin : les nouvelles révélations choc de Monique Olivier

Affaire Estelle Mouzin : les nouvelles révélations choc de Monique Olivier©Police nationale

, publié le mardi 06 avril 2021 à 16h35

Selon les informations de franceinfo, Monique Olivier, ancienne épouse de Michel Fourniret, a confié aux enquêteurs avoir été présente lorsqu'Estelle Moulin était vivante et séquestrée dans les Ardennes. Elle a également confié des éléments qui vont permettre de relancer les fouilles dès mardi 6 avril.

C'est un nouveau rebondissement de taille dans l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin. Selon les informations rapportées par franceinfo lundi 5 avril, Monique Olivier a décidé de faire des révélations importantes auprès de la juge d'instruction Sabine Kheris. En fin de semaine dernière, elle a avoué avoir joué un rôle dans la séquestration de la jeune fille disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne).



C'est Didier Seban qui a dévoilé cette information auprès du média. Il est l'un des avocats du père de la victime, Eric Mouzin, et explique que Monique Olivier « était présente au moment où Estelle était dans les Ardennes, vivante ». Des confessions jusqu'ici inédites et que « Michel Fourniret n'avait pas faites non plus ». Selon les informations du Parisien, la compagne du tueur en série se serait rendue à Ville-sur-Lumes pour surveiller la fillette pendant que son ex-mari était occupé autre part. Elle serait restée plusieurs heures jusqu'au retour de Michel Fourniret, le laissant alors seul avec sa victime.

L'enquête relancée

Ce témoignage de Monique Olivier va permettre aux enquêteurs de pouvoir chercher à retrouver trace de la jeune fille dans une zone davantage délimitée. Elle a avoué avoir rejoint Michel Fourniret le 11 janvier 2003 dans une voiture contenant le corps d'Estelle Mouzin. Le couple a alors conduit plusieurs kilomètres puis Monique Olivier a laissé son époux de l'époque s'occuper d'enterrer la dépouille dans une forêt près de Ville-sur-Lumes. Des fouilles vont d'ailleurs reprendre dès mardi 6 avril dans les Ardennes. Si l'ex-femme du tueur en série a réussi à reconstituer le chemin effectué en voiture, elle explique ne pas savoir exactement où a été enterré le corps de la jeune fille.

Depuis novembre 2019, Michel Fourniret est mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort. Mais cette fois-ci, c'est son ancienne compagne qui pourrait avoir fait une révélation décisive pour la suite de l'enquête. « En précisant sa participation et son rôle, elle a orienté les enquêteurs vers un lieu qui va être fouillé dans les jours qui viennent », explique Didier Seban à franceinfo. Il rappelle que ce sont des informations qu'elle n'avait jamais divulguées jusqu'ici.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.