Affaire Alexis Kohler : des perquisitions menées à Bercy

Affaire Alexis Kohler : des perquisitions menées à Bercy
L'enquête porte sur des soupçons de conflit d'intérêts entre les postes occupés par Alexis Kohler dans la fonction publique et ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC.

leparisien.fr, publié le mercredi 06 juin 2018 à 21h40

Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, est soupçonné de conflit d'intérêts avec l'armateur italo-suisse MSC.

Des perquisitions ont été menées, ce mercredi, au ministère de l'Économie et des Finances, dans le cadre d'une enquête du Parquet national financier (PNF) sur des soupçons de conflit d'intérêts visant le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler.

Selon une information d'Europe 1, confirmée par l'AFP, la police judiciaire a procédé à une perquisition à Bercy dans des bureaux du ministère de l'Économie et des Finances où Alexis Kohler a travaillé entre 2012 et 2016. Les perquisitions se sont également déroulées dans les locaux de la commission de déontologie de la fonction publique et de l'agence des participations de l'État (APE) selon Europe 1.

L'enquête porte sur des soupçons de conflit d'intérêts entre les postes occupés par Alexis Kohler dans la fonction publique et ses liens avec l'armateur italo-suisse MSC. Des investigations sont menées afin de «vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées» dans ce dossier, avait indiqué le PNF dans un communiqué lundi.

 

 

Le PNF explique qu'Alexis Kohler «aurait pu traiter des dossiers intéressant» MSC lorsqu'il était à l'Agence des participations de l'État et au ministère de l'Économie. L'armateur italo-suisse MSC est un client important des chantiers navals français de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Des commandes pour éviter la faillite

L'enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique, a été ouverte «à la suite de la publication de plusieurs articles de presse», précise le PNF, sans faire référence à la plainte de l'association anticorruption Anticor.

Alexis Kohler a également des liens familiaux avec le groupe MSC. Le groupe italo-suisse a été fondé et est dirigé par des cousins de sa mère.

Alors que les commandes de MSC ont contribué à éviter la faillite de STX France, les chantiers de Saint-Nazaire, Anticor se demande si Alexis Kohler a favorisé l'armateur au début des années 2010 quand il exerçait à l'Agence des participations de l'État. Il siégeait alors au conseil d'administration des chantiers. De 2012 à 2016, il a occupé des postes majeurs au ministère de l'Économie alors que l'avenir des chantiers était l'objet de nombreuses réunions.

Directeur financier de MSC

Par ailleurs, après avoir siégé au conseil d'administration de STX France entre 2010 et 2012 en tant que représentant de l'État, Alexis Kohler a voulu, à deux reprises, rejoindre MSC, à chaque fois après avoir exercé des fonctions au sein de cabinets ministériels à Bercy. La première fois, en avril 2014, la commission de déontologie, l'instance chargée de contrôler le départ des agents publics dans le secteur privé, s'était opposée à sa demande.

Mais en août 2016, quand Emmanuel Macron avait quitté le ministère de l'Économie, Alexis Kohler avait finalement obtenu le feu vert de la commission et avait rejoint MSC Croisières au poste de directeur financier.

 

 

 

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.