500 kilos de cocaïne découverts au milieu de bananes au marché de Rungis

500 kilos de cocaïne découverts au milieu de bananes au marché de Rungis
Saisie de drogue par la police française le 23 novembre 2015

, publié le vendredi 24 janvier 2020 à 18h32

Quelque 500 kilogrammes de cocaïne ont été découverts dans un chargement de bananes provenant de Colombie vendredi au marché international de Rungis (Val-de-Marne), entraînant l'ouverture d'une enquête judiciaire, a-t-on appris de sources concordantes.

L'importance de cette découverte a conduit la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris à se saisir de la procédure ouverte pour "importation de stupéfiants en bande organisée", "trafic de stupéfiants" et "association de malfaiteurs", a indiqué le parquet de Paris.

La Semmaris, l'entreprise gestionnaire du marché, a précisé que la cocaïne avait été trouvée dans un chargement de bananes en provenance de Colombie, confirmant des informations du Parisien.

Les investigations ont été confiées à l'Ofast, un office récemment créé pour être le chef de file de la lutte contre les trafics de drogues en remplacement de l'Office central pour la répression du trafic illégal de stupéfiants (Ocrtis), dont la réputation avait été entachée par des scandales.

Cette découverte fait écho à celle de 25 kilogrammes de "blanche" en 2010 à Rungis, déjà au milieu de palettes de bananes provenant de Colombie.

Créé en 1969, le marché d'intérêt national de Rungis (MIN) est le plus grand marché de produits frais au monde. Il s'étend sur 234 hectares, à 7 kilomètres des portes de Paris.

En France, les saisies de cocaïne restent à des niveaux très élevés en raison de l'abondance de la production sud-américaine.

En novembre, quelque 680 kilos de cocaïne avaient ainsi été saisis, alors qu'ils transitaient par le port du Havre (Seine-Maritime).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.