25 ans après la rupture, il cloue un chaton sur le portillon de son ex-compagne

25 ans après la rupture, il cloue un chaton sur le portillon de son ex-compagne

Un chaton (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 février 2017 à 17h10

Il a la rancœur tenace. Un homme éconduit il y a 25 ans s'est vengé en harcelant durant deux interminables années son ancien amour et son conjoint, désormais retraités à Rennes.

Le harceleur, âgé de 63 ans et résidant à Tours, a été placé en garde à vue ce mardi 7 février au commissariat de Rennes, puis remis en liberté dans l'attente d'une analyse psychiatrique, a précisé le parquet de Rennes, qui envisage des poursuites judiciaires.

D'après Ouest-France, qui raconte l'histoire dans son édition de vendredi, l'homme, âgé de 63 ans, avait eu "une aventure avec la retraitée il y a 25 ans" et faisait régulièrement "des allers-retours entre Tours et Rennes pour (...) persécuter son amour perdu". Selon une source policière, l'affaire commence en février 2015. Première déconvenue, première plainte : le couple de retraités découvre que la serrure de la porte de son pavillon a été bourrée de colle.

Les problèmes, et dans leur sillage les plaintes, ne cesseront plus. En deux ans, une vingtaine de dégradations ou autres délits, divers et variés, sont à recenser : plantes arrachées, murs barbouillés de peinture rouge, vols d'objets, grille dégradée, courriers anonymes, pneus crevés, début d'incendie et même un chaton mort cloué sur le portillon! Des pneus crevés sur le parking du supermarché font comprendre au couple qu'il est suivi et que c'est bien lui la cible du harceleur, et non leur seul pavillon.

CACHÉ SOUS UN MASQUE DE HULK

Deux ans de cauchemar au cours desquels les retraités passent en mode surveillance. Le 31 décembre, enfin, la chance leur sourit: ils aperçoivent un homme qui tente de pénétrer dans leur jardin. Ils appellent les secours. La police intervient et interpelle un sexagénaire, assis dans sa voiture, la tête couverte d'un masque de Hulk! Après avoir été entendu, l'homme était relâché. Le 7 février, les policiers l'ont convoqué à nouveau et placé en garde à vue. D'après le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, le suspect a reconnu une grande partie des faits. "Il est toujours resté fou d'elle. Il voulait soigner son cancer du cœur", a ainsi expliqué un policier.
 
15 commentaires - 25 ans après la rupture, il cloue un chaton sur le portillon de son ex-compagne
  • Et ça va les bandes d'hypocrites... y en a combien d'entre vous qui mangent de la viande tous les jours... rien que pour la France 3700 vaches meurent chaque seconde et je parle pas des volailles et autres animaux qui garnissent nos assiettes!
    Quant à la SPA, c'est pas l'association la plus morale et la mieux gérée que je connaisse... je ne parle même pas des maltraitances que les gens bien pensants, cachés bien au chaud chez eux, font subir à leurs plus fidèles compagnons, tous les jours.
    Je connais des personnes qui ne stérilisent pas non plus leurs chattes ou leurs chiennes et qui font euthanasier les petits... tout en se disant leur avoir éviter une "mauvaise mort".
    Voilà pour la cause animale!
    Je ne parlerai pas des problèmes psychologiques que je connais trop bien puisque je fais partie de ces professionnels "psy"... et bien 99,90 % des gens que je côtoie sont plus ou moins mal dans leur peau. Les personnes équilibrées sont rares, je ne parle même pas des personnes intelligentes. La pauvreté des commentaires que je lis en est encore une fois la preuve.

  • Pauvre petit chat victime d'un censeur.

  • une folie, une demence malheureusement beaucoup de personnes subissent cela. l'animal n'a rien fait ...il a malheureusement échappé à tout contrôle médical durant sa vie... mais vous n'êtes jamais dans la tête d'une personne et pour les tribunaux , il y a beaucoup de fous en liberté ..plus que l'on croit ...

  • bien sûr les juges penseront que ce n'est qu'une bête et qu'il n'y a pas de quoi "fouetter un chat ".

  • Comment peut-on relacher ce genre d'énergumène dans la nature ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]