Une île de déchets repérée à la dérive au large de la Corse

Une île de déchets repérée à la dérive au large de la Corse
Des déchets sur une plage d'Abidjan, en Côte-d'Ivoire, le 5 août 2015 (illustration).

, publié le mercredi 22 mai 2019 à 14h08

Des accumulations de déchets se produisent régulièrement dans cette zone, selon l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer). 

Un amas de déchets s'est formé en mer Méditerranée et dérive en ce moment au large de la Corse, rapporte France Bleu mardi 21 mai. Une pollution qui n'est pas près d'être résorbée, le coût du recyclage étant trop élevé, selon un expert.



Située entre l'île d'Elbe et la Corse, cette "île" de déchets fait "quelques dizaines de kilomètres" de long et se compose de tonnes de matière plastique.

Et le phénomène n'est pas inédit. "C'est une situation qui est chronique, c'est-à-dire que la disposition des courants fait que, régulièrement, on a de très fortes concentrations dans cette zone-là", explique à France Bleu le responsable de l'Ifremer à Bastia, François Galgani.

"À la différence des îles de plastique dans le Pacifique ou l'Atlantique, qui sont des courants permanents provoquant toujours aux mêmes endroits des accumulations, en Méditerranée, ce sont des zones d'accumulation temporaires, de l'ordre de quelques jours ou de quelques semaines, au maximum de deux-trois mois, mais jamais permanentes", poursuit M. Galgani.



La pollution n'est pas prêt de prendre fin, au vu des coûts qu'engendrerait une opération de recyclage. "En mer, le problème, c'est que les déchets qui flottent ne sont pas recyclables, indique-t-il. Ils sont très dégradés, ce sont des matériaux très hétérogènes : il y a différents types de plastiques, et donc, ça coûte très très cher de recycler. Donc ça ne se fera pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.