Une banquise réduite dans l'Arctique est devenue la "nouvelle norme"

Une banquise réduite dans l'Arctique est devenue la "nouvelle norme"

Un glacier photographié au-dessus de Ellesmere Island, au Canada. Les glaces de cette île reculent en raison du réchauffement climatique

A lire aussi

AFP, publié le mardi 12 décembre 2017 à 17h22

Un Arctique de plus en plus chaud, où les températures augmentent deux fois plus vite que sur le reste de la planète et une banquise qui fond à un rythme alarmant, sont la "nouvelle norme", prévient une étude scientifique mondiale publiée mardi.

En 2017, la banquise hivernale autour du pôle nord est tombée à sa surface la plus réduite jamais enregistrée, a indiqué la Arctic Report Card, publiée chaque année par la US National Oceanic and Atmospheric Administration. 

L'année 2017 a été la deuxième année la plus chaude depuis que les températures sont enregistrées dans l'Arctique, ajoute ce rapport compilé par 85 scientifiques dans 12 pays. 

"L'ampleur et le rythme de la fonte de la banquise et du réchauffement de la surface des océans au 21e siècle sont sans précédent depuis au moins 1.500 ans et probablement beaucoup plus longtemps", affirme le rapport. 

"Il y a beaucoup de signaux solides qui continuent d'indiquer que le système environnemental de l'Arctique a atteint une +nouvelle norme+". 

Les conséquences de ce réchauffement continu sont désastreuses, affectant les pêcheries dans l'est de la mer de Béring, compromettant les routes, les habitations et les infrastructures en raison du dégel du pergélisol et augmentant les risques d'incendies, indique le rapport. 

Même si moins de records de chaleur ont été battus qu'en 2016, "les températures arctiques continuent d'augmenter deux fois plus vite que les températures mondiales", souligne encore le rapport.

Les scientifiques ont publié le Arctic Report Card, qui a maintenant 12 ans, lors de la réunion annuelle de l'American Geophysical Union à San Francisco.

 
9 commentaires - Une banquise réduite dans l'Arctique est devenue la "nouvelle norme"
  • Il y a 5 à 10 000 ans, l'arctique était totalement libre de glace.

    Par la suite, de nombreux récits de navigateurs et de scientifiques du 19°Siècle affirmaient qu'à certaines époques l'Arctique fondait de manière alarmante... pour se reconstituer dans les décennies suivantes.

    Alors quel intérêt de vouloir créer une "norme" pour quelque chose qui n'a jamais connu de norme.

    Décidément l'homme voudrait tout maîtriser, y compris la nature...

    Aprés avoir été "climatosceptique" ,vous étes devenu, par la réalité criante "scepticoanthropiste", a quand va t'on vous voir "sagessiste" ?

  • avatar
    merenoel  (privé) -

    Que va nous ramener cette fonte des glaciers dans le monde, maladies, virus, microbes, etc, etc

  • avatar
    merenoel  (privé) -

    Que va nous ramener cette fonte de glaciers en virus, microbes, maladies etc, etc

  • Normal puisque la terre est comme une toupie en tournant sur elle-même. L'air chaud va automatiquement vers les pôles. Le plus inquiétant c'est le côté exponentiel qui surprend les climatologues certes. Mais les lois de la physique sont là. L'activité humaine étant à son paroxysme de la consommation des énergies fossiles, les pôles fondent d'autant plus vite. Tout cela n'est pas près de s'arrêter.

    "Les lois de la physique sont là" et vous êtes là pour nous les interpréter. Dommage que "la terre tournant comme une toupie" les masses d'air ne s'accumulent pas "automatiquement" vers les pôles.
    Si c'était vrai, cela signifierait que la force centrifugeuse n'éjecte pas les objets vers l'extérieur du mouvement, en l'occurrence l'équateur.
    Si c'était vrai, cela signifierait que la gravité ne joue aucun rôle, alors qu'à l'équateur elle est plus de 500 fois plus forte que la force centrifuge. (Ce qui permet aux habitants des zones tropiques et équatoriales de rester les pieds sur terre et ne pas d'envoler dans l'espace).
    Si c'était vrai, l'Arctique se réchauffant deux fois plus vite que le reste du globe, l'Antarctique devrait faire de même, alors que c'est le seul continent dont les températures moyennes restent sensiblement constantes.

  • Alors que fait " SEGOLENE " que l'on paie en tant que responsable des pôles , du vent comme ce qu"elle a toujours fait et en plus la girouette !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]