Suède: la justice autorise les chasseurs à tuer 22 loups

Suède: la justice autorise les chasseurs à tuer 22 loups

La chasse au loup s'est ouverte mardi en Suède, où la justice a autorisé les chasseurs à tuer 22 loups cet hiver

A lire aussi

AFP, publié le mardi 02 janvier 2018 à 19h15

La chasse au loup, source de conflit entre chasseurs et associations de défense de l'environnement, s'est ouverte mardi en Suède, où la justice a autorisé les chasseurs à tuer 22 loups cet hiver.

Le 28 décembre, les défenseurs des animaux avaient présenté un recours devant la Cour administrative suprême, à moins d'une semaine de l'ouverture de la chasse, après un rejet de leur demande devant la Cour administrative d'appel de Sundsvall (ouest).

Mais le lendemain, la Cour administrative suprême a annoncé sa décision de ne pas mettre pas fin à la chasse au loup. "Le 29 décembre 2017, la Cour administrative suprême a rejeté le recours contre la décision de chasser les loups", a fait savoir le tribunal dans une note qu'a pu consulter l'AFP.  

"La chasse au loup 2018 débutera le 2 janvier", s'est réjouie la Fédération suédoise de la chasse sur son site internet. Elle est ouverte dans cinq comtés du centre du pays jusqu'au 15 février. 

Mardi après-midi, trois loups avaient déjà été tués, selon l'Institut national vétérinaire chargé d'autopsier les loups abattus.

La question de la chasse au loup revient tous les ans devant les tribunaux administratifs depuis qu'en 2009 le Parlement a mis fin à près d'un demi-siècle d'interdiction.

Les protecteurs de l'espèce et les chasseurs s'opposent devant les tribunaux sur la légalité des permis de chasse au regard de la législation européenne, qui protège les loups via la convention de Berne de 1979.

"C'est malheureux, mais nous ne pouvons pas faire plus", a déploré lundi le président de l'association suédoise des carnivores, Torbjörn Nilsson, interrogé par l'agence de presse TT. "Nous espérons que la Cour administrative suprême finira par trouver une solution raisonnable".

Des campagnes de chasse ont eu lieu en 2010 et 2011 (46 loups tués à chaque fois), en 2015 (44 loups), en 2016 (14 loups) et en 2017 (24 loups), sans compter celle de 2013, interrompue par les juges après la mort de trois canidés. 

L'Agence de protection de l'environnement estime aujourd'hui à environ 350 la population de loups en Suède.

Cette chasse est une question sensible en Suède, comme dans les autres pays d'Europe où on a réintroduit ou laissé progresser le carnivore ces dernières décennies, au grand dam des éleveurs de bétail.

 
5 commentaires - Suède: la justice autorise les chasseurs à tuer 22 loups
  • Problème récurrents avec les écologistes.

    C'est très bien de protéger une espèce dont la population est faible. Mais quand cette population devient menaçante pour l'avenir d'autres espèces ou pour l'économie locale comme l'élevage, il faut intervenir et la réguler.

    Ceux qui croient que tout peut bien se faire sans l'intervention de l'homme sont de doux rêveurs qui nous mènent au désastre. L'homme est le seul prédateur pour certaines espèces d'animaux et il est important qu'il continue à jouer ce rôle.

    Nul question d'exterminer. Mais quand l'état d'une population d'animaux est correcte, il faut la stabiliser... n'en déplaise aux écolos de salon..

  • dans le Montana ils ont réintroduit une centaine de loups dans les années 90, ils sont maintenant 1700 ! pas étonnant : ils n'ont pas de prédateur! Même pas l'ours!!! le loup est un tueur en meute, si ça vous fait penser aux quartiers sensibles, ça vous regarde! Mais dans un petit pays comme la France on réfléchit avant de réintroduire une espèce en haut de la chaîne alimentaire !

    avatar
    humaminor  (privé) -

    Il faut rétablir les frontières aussi pour les loups?

    que je sache, humaminus, on a réintroduit Ours et loups en France, demande à EELV!...

    Durant des siècles nos ancêtres -probablement dépourvus d'intelligence et de sens pratique - s'étaient évertués à les combattre et étaient parvenus à les faire quasiment disparaître, ce qui leur permettait enfin de mener tranquillement leurs troupeaux à pâture.
    Heureusement, d'éminents cerveaux contemporains ont mis bon ordre à tout cela et réintroduit enfin ce grand ami de l'homme et de ses troupeaux, l'équivalent en plus écolo de ce qu'est le Roundup à l'agriculture...

  • Lorsque je vois les barrières qui entourent les troupeaux, je me roule par terre de rire, elles font 60 centimètres de hauteur, rien de plus facile pour un Loup de passer par dessus, faites de barrières électriques plus hautes pour dissuader cet animal de s'attaquer aux troupeaux. Si un troupeau est attaqué lorsqu'il est en pâturage, il y a les chiens pour le défendre, mais il faut aussi autoriser le berger a utiliser une arme non létale mais très bruyante qui fera fuir le canidé sauvage. Il y a des solutions pour faire cohabiter les deux espèces, le Loup et l'homme, encore faut il réellement les mettre en pratique

    arme non létale??? tu prends le loup pour un démocrate demeuré!!!

    christ27 doux réveur
    le loup est un predateur tres inteligent les filets électriques font 120 de haut
    et ils sautes
    une seule solution autoriser les tirs de defences GB

  • si les associations anti tout Suédoises n'arrivent pas à leurs fins qu'elles viennent en France prendre des cours LA elles trouveront des "" spécialistes "" car en France ON en regorge....ON en est envahi.....par toutes ces associations anti ceci anti cela pour ceci pour cela......etc...........................................................................

    avatar
    humaminor  (privé) -

    Par exemple les associations de chasses et nature.

  • quand sa arrange on dit c'est les lois de l'Europe et quand sa arrange un pays on s'assoient sur Berne l'Europe une boite a clous et a fil de fer

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]