Santé : faire le ménage pourrait être plus dangereux que le tabac

Santé : faire le ménage pourrait être plus dangereux que le tabac
Une employée de ménage, en Grèce (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 12h00

Les employés de ménage subissent des risques des accrus pour leur santé : tel est le constat dressé par une étude norvégienne pointant la nocivité de certains solvants et agents chimiques présents dans certains produits, au point d'être plus dangereux pour le système respiratoire que le tabac.

Faire le ménage régulièrement est-il dangereux pour la santé? À en croire le Americain Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, la réponse est oui. La revue médicale américaine a publié en mai dernier une étude norvégienne qui tire la sonnette d'alarme concernant la dangerosité de certaines tâches ménagères.

Les résultats des tests, effectués sur 6.235 sujets suivis pendant plus de 20 ans, suggèrent que l'exposition aux agents chimiques liés aux activités ménagères constituent un risque à long terme pour la santé. Dans ses conclusions, l'étude constate que les femmes faisant le ménage à leur domicile ou dans un cadre professionnel subissent un "déclin accéléré" de leurs fonctions pulmonaires.

Inégalités homme/femme

Cette exposition à certains produits ménagers (notamment les sprays et aérosols) reviendrait, dans le cas précis des femmes travaillant comme employés de ménage, à fumer un paquet de cigarettes par jour sur une durée de 10 à 20 ans. La "European Community Respiratory Survey" établit également une injustice selon le sexe : aucun effet notoire n'a été constaté chez les sujets masculins.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU