Paris: la chasse aux rats est lancée... sur internet

Paris: la chasse aux rats est lancée... sur internet
Un rat derrière une grille du square de la Tour Saint-Jacques, dans le centre de Paris le 15 décembre 2016.

AFP, publié le lundi 11 juin 2018 à 17h42

"Signalerunrat.paris": le maire d'un arrondissement de Paris a lancé lundi une chasse aux rats sur internet, appelant chaque citoyen concerné à "dénoncer" tout rongeur intrus.

"C'est le cas d'une crèche dont la cour est infestée de rats qui m'a convaincu qu'il fallait essayer autre chose", explique dans le quotidien Le Parisien Geoffroy Boulard, le maire du XVIIe arrondissement de Paris, qui s'affiche dans le journal en élégant costume cravate, tenant par la queue plusieurs rats morts du bout des doigts, les mains protégées de gants chirurgicaux. 

"Il y a un enjeu de salubrité qui se joue là. Surtout qu'avec l'arrivée des beaux jours, les signalements risquent d'être encore plus nombreux", prévient le maire.

"Vous le savez, les rats se multiplient dans Paris... La mairie de Paris ne semble pas avoir pris la mesure du problème !", écrit l'élu sur la page d'ouverture du site internet mobile "signalerunrat.paris".

"Agissons dans le XVIIe arrondissement en signalant leur présence", ajoute-t-il, promettant aux habitants de ce quartier assez favorisé que "chaque signalement sera transmis aux services centraux de la mairie de Paris".

Les services centraux de la capitale ont "la compétence en matière de dératisation", souligne M. Boulard, un maire de droite, qui accuse de laxisme la mairie centrale de Paris, tenue par la socialiste Anne Hidalgo.

Parmi les dizaines de signalements qui s'affichaient déjà sur la carte du site internet, moins d'une journée après sa naissance, les résidents se plaignent de "rats sur la pelouse du petit parc", d'un "lycée infesté par les souris et les rats" ou de "rongeurs se baladant tranquillement".

"Ils creusent des galeries dans mon garage et tous les bâtiments, et restent lorsque j'approche", souligne un habitant. 

"Depuis 3 ans, malgré des dératisations, nous vivons, nous mangeons et nous dormons avec des rongeurs. C'est l'enfer. Personne ne fait rien", enrage un autre.

"Il y en a de plus en plus avec des tailles énormes. Urgence", écrit en lettres capitales un résident visiblement excédé.

Selon les experts, il y a plus de rats à Paris que d'habitants, qui sont pourtant déjà 2,2 millions: le taux de rongeurs est ainsi de 1,75 par résident.

La maire de Paris a lancé en mars 2017 un programme de dératisation de 1,5 million d'euros, déclarant: "les rongeurs ont fait leur retour, infestant les parcs et jardins".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.