Mousson en Inde: des inondations font au moins 100 morts

Chargement en cours
Des habitants sont évacués de leur maison après des inondations à Kochi dans l'Etat indien du Kerala le 10 août 2019
Des habitants sont évacués de leur maison après des inondations à Kochi dans l'Etat indien du Kerala le 10 août 2019
1/3
© AFP, STR

AFP, publié le samedi 10 août 2019 à 17h40

Des inondations provoquées par les pluies de mousson en Inde ont fait au moins cent morts et des centaines de milliers de personnes ont été évacuées d'urgence, ont déclaré samedi les autorités. 

Dans l'Etat du Kerala, dans le sud du pays, où les pluies devraient s'accentuer dans les prochains jours, le gouvernement a ordonné à l'armée d'envoyer sur place des unités de secours et de ravitailler des villages par voie aérienne.

Selon Pramod Kumar, un porte-parole de la police locale, au moins 48 personnes sont mortes depuis jeudi dans les inondations au Kerala, une région touristique dont les plages et les complexes hôteliers sont très fréquentés par les étrangers.

Dans l'Etat voisin du Karnataka, au moins 24 personnes ont perdu la vie et neuf autres sont portées disparues. 

Dans l'ouest de l'Inde, les Etats du Maharashtra et du Gujarat ont aussi été durement frappés par les pluies diluviennes.

Au Maharashtra, au moins 27 personnes ont péri et plusieurs routes importantes ont été coupées, rapportent des médias locaux. Au Gujarat, huit personnes ont été tuées dans des accidents provoqués par des tempêtes dans les grandes villes d'Ahmedabad et Nadiad.

Au Kerala, quelque 120.000 personnes ont été évacuées d'urgence vers des camps de secours. 

"Il y a environ 80 zones où les inondations et les pluies ont causé des glissements de terrain et auxquelles nous ne pouvons pas accéder", a déclaré à l'AFP Pramod Kumar.

"Environ 200 personnes sont bloquées dans une de ces zones. Nous tentons de les approvisionner en nourriture avec des hélicoptères de l'armée de l'air", a-t-il ajouté.

Le principal aéroport du Kerala, situé à Kochi, est fermé depuis vendredi. 

Environ 500 personnes ont péri l'an dernier dans les plus graves inondations qu'ait connues l'Etat en près d'un siècle.

Plus de 600 camps de secours du Karnataka accueillent actuellement un total de 161.000 personnes, a indiqué à l'AFP un responsable de l'autorité nationale de gestion des catastrophes.

"Les pluies se sont calmées dans la région et nous pensons que les eaux vont bientôt commencer à refluer. Il y a des zones du nord du Karnataka et des régions côtières qui sont durement frappées", a ajouté le responsable.

Chaque année, les pluies de mousson sont attendues pour refaire le plein des réserves en eau mais elles coûtent aussi la vie à des centaines de personnes. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.