Météo : de fortes pluies attendues dans le nord-ouest et le sud de la France

Météo : de fortes pluies attendues dans le nord-ouest et le sud de la France©Photo d'illustration Panoramic

publié le vendredi 23 septembre 2022 à 16h58

Météo-France a annoncé l'arrivée d'une "dégradation pluvieuse" dans le nord-ouest et le sud de l'Hexagone, dans les prochaines heures, vendredi 23 septembre.
 
Ce week-end, le ciel sera couvert sur une bonne partie de l'Hexagone. Météo-France prévoit l'arrivée d'une "dégradation pluvieuse" dans le nord-ouest et le sud du pays, dès vendredi 23 septembre.

Pas de réelle tempête comme cela a pu être le cas récemment, mais les pluies pourront être violentes. "En fin d'après-midi, des averses parfois ponctuées de coups de tonnerre sont attendues sur un grand quart sud-ouest, sur l'Occitanie en particulier. Seules la Corse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) conservent un ciel lumineux", précise l'agence de prévision météorologique, qui n'envisage néanmoins pas d'émettre de vigilance particulière pour l'heure, rapporte BFMTV.



"Au cours de la soirée et cette nuit, ce temps pluvio-orageux va s'intensifier et concerner progressivement l'est de l'Occitanie, le sud du Massif central et jusqu'à l'ouest de la région PACA, avec des pluies localement orageuses, temporairement soutenues et pouvant engendrer de forts cumuls", détaille Météo-France. Jusqu'à 100 litres d'eau au mètre carré pourraient tomber dans le Gard, l'est de l'Hérault et près des Pyrénées. Entre 17 et 24 degrés sont attendus sur la moitié nord du pays et en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans le sud de l'Hexagone, l'agence annonce des températures entre 22 et 27 degrés.

"Chaque degré va augmenter l'intensité des phénomènes"

Samedi 24 septembre, le temps se dégradera "nettement", prévient Météo-France. Les fortes précipitations, localement orageuses, vont se déplacer vers la région PACA dans la matinée, jusqu'en fin d'après-midi. Elles toucheront également la Corse, où des "cumuls importants" de pluie sont annoncés sur l'ouest de l'île. Dimanche 25 septembre, une météo plus clémente est prévue sur l'ensemble de l'Hexagone. Seule la Corse "pourra encore essuyer quelques averses orageuses en matinée", indique l'agence.

Doit-on redouter une récurrence de ce type de phénomène dans le futur, notamment sur le pourtour méditerranéen ? "Il faut s’attendre à des épisodes plus fréquents en nombre pour les phénomènes intenses (au-dessus de 150 mm de pluie)", analyse Aurélien Ribes, chercheur à Météo-France et au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), auprès de Midi Libre. "Avec le réchauffement climatique, un événement à 200 mm va devenir un événement à 220 mm. Chaque degré, même chaque fraction de degré supplémentaire et chaque tonne de CO2 émise, va augmenter l’intensité des phénomènes", alerte le météorologue et climatologue, qui précise que ce genre de "phénomène méditerranéen ne s’étendra pas au reste du territoire" de la France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.