Le Parlement européen déclare la guerre aux bouteilles en plastique

Le Parlement européen déclare la guerre aux bouteilles en plastique
Photo archives du 1er mai 2017 montrant des bouteilles de plastique abandonnées dans le parc naturel de Port-Cros dans le sud de la France
A lire aussi

AFP, publié le mardi 12 juin 2018 à 18h48

Présentes d'office sur nombre de tables de réunion, les petites bouteilles d'eau en plastique doivent disparaître des salles du Parlement européen d'ici l'été 2019, selon une décision du Bureau de l'institution dont l'AFP a eu connaissance mardi.

"Le Parlement européen va montrer l'exemple !" s'est réjouie sur Twitter l'eurodéputée finlandaise écologiste Heidi Hautala, vice-présidente du Parlement.

Organe de direction de l'institution, le Bureau du Parlement européen - constitué de son président Antonio Tajani et de ses 14 vice-présidents - a dans un texte adopté lundi soir "salué le déploiement d'une politique innovante d'approvisionnement en eau dans les locaux du Parlement via un large système de fontaines à eau disponibles pour les membres (du Parlement), les visiteurs et le personnel pour permettre la réduction et l'élimination progressive du plastique à usage unique, y compris les bouteilles".

La fin des bouteilles en plastique est fixée pour l'été 2019, lors de la nouvelle législature, quand les contrats d'approvisionnement actuels arriveront à expiration.

Le Parlement européen -- qui travaille à la fois à Strasbourg et Bruxelles, où se tiennent les sessions plénières et les commissions, ainsi qu'à Luxembourg, où est installé son secrétariat général -- a bu en 2017 un million de bouteilles d'eau en plastique, dont 600.000 lors d'événements officiels et 400.000 lors de réunions des groupes politiques ou autres événements.

Ce nombre, pourtant déjà réduit de 10% par rapport à 2016, a représenté la bagatelle de 1,8 million d'euros.

Pour étancher leur soif avec des gobelets en carton, les eurodéputés et le personnel du Parlement européen pourront utiliser les fontaines à eau installées dans les couloirs, dont le nombre doit déjà passer d'ici mi-2019 de 127 à 300 environ.

Les questeurs du Parlement, chargés des questions administratives et financières, avaient déjà décidé en avril de ne plus disposer par avance des bouteilles d'eau pour les réunions ne dépassant pas une heure et demie.

Fin mai, la Commission a proposé une série de mesures pour essayer de réduire drastiquement l'utilisation d'objets en plastique à usage unique, comme les cotons-tiges, les pailles, les gobelets ou les bouteilles d'eau. 

L'exécutif européen aimerait voir la nouvelle directive aboutir avant la fin de son mandat en 2019 pour une entrée en vigueur à partir de 2022.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.