Le monstre du Loch Ness bientôt trahi par son ADN ?

Le monstre du Loch Ness bientôt trahi par son ADN ?©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le dimanche 03 juin 2018 à 17h15

Une équipe de chercheurs va étudier génétiquement le lac écossais. Une expédition de grande ampleur qui fait rêver les passionnés du monstre.

Et si c'était la bonne ? Cette question, c'est le quotidien Les Échos qui la pose en révélant qu'une équipe de chercheurs néo-zélandais va commencer une grande campagne de recherche dans le Loch Ness, ce fameux lac écossais réputé pour abriter... un monstre. Forcément, l'idée de pouvoir identifier l'espèce à laquelle appartiendrait ce fameux monstre, dinosaure ou animal inconnu, fait saliver de nombreux passionnés de ce mystère. « Chaque fois qu'une créature se déplace dans son environnement, elle laisse derrière elle de minuscules fragments d'ADN provenant de la peau, des écailles, des plumes, de la fourrure ou des

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.