Le loup à la reconquête de l'Europe

Chargement en cours
 Le loup recolonise l'Europe occidentale depuis une vingtaine d'années, sur fond de controverses

Le loup recolonise l'Europe occidentale depuis une vingtaine d'années, sur fond de controverses

1/2
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 10 décembre 2017 à 08h10

Quasiment exterminé d'Europe occidentale au début du XXe siècle, à l'exception de quelques régions reculées des Balkans, d'Italie ou d'Espagne, le loup recolonise le continent depuis une vingtaine d'années, sur fond de controverses.

Voici la situation dans les principaux pays où l'espèce est présente:

- ITALIE

C'est d'Italie, où il est totalement protégé depuis 1971, que le loup est parti à la reconquête des massifs alpins, pour atteindre la France en 1992, puis la Suisse et l'Allemagne.

Quelque 2.000 loups vivent actuellement en Italie. Si la cohabitation avec les éleveurs se déroule sans trop de heurts dans le parc national des Abruzzes - où le loup a toujours été présent - elle est plus conflictuelle dans les régions où l'animal est apparu récemment comme le Piémont, la Vénétie ou la Toscane.

Quelque 200 à 300 loups seraient braconnés chaque année, au point que le gouvernement envisage - comme en France - d'autoriser l'abattage d'un quota de loups.

- SUISSE

Les loups ne seraient qu'une quarantaine en Suisse, arrivés de France et d'Italie depuis 1995, mais ils font face à de fortes résistances, notamment dans le canton du Valais.

En août, le gouvernement a annoncé qu'il allait demander d'ici juillet 2018 la rétrogradation du statut du loup dans la Convention de Berne pour le faire passer d'"espèce strictement protégée" à "espèce protégée".

Une requête analogue de la Suisse avait été rejetée en 2006.

- ESPAGNE ET PORTUGAL

Quelque 2.500 loups ibériques sont recensés en Espagne, essentiellement dans le nord-ouest du pays mais de plus en plus nombreux à s'aventurer vers le sud, jusqu'aux régions centrales de Madrid et Guadalajara. Ils seraient aussi environ 300 au Portugal.

La législation espagnole varie selon la région: au nord de la rivière Duero, le loup peut être chassé, mais il est strictement protégé au sud.

- ALLEMAGNE

Après plus de 150 ans d'absence, les loups, venus de Pologne, se sont réinstallés en Allemagne au tournant des années 2000. Leur nombre est estimé à au moins 130 adultes, présents surtout dans l'est du pays, en Saxe et dans le Brandebourg.

Le retour de cet animal profondément ancré dans le folklore national est jugé positif par 80% des Allemands, selon un sondage, mais de nombreux éleveurs sont furieux des pertes causées dans leurs troupeaux.

- POLOGNE ET PAYS BALTES

Au bord de l'extinction après une campagne d'éradication entre 1951 et 1974, les loups ont progressivement recolonisé la Pologne où leur nombre est désormais estimé entre 1.000 et 1.500. 

Ils vivent principalement dans l'est du pays, notamment dans les monts Bieszczady, mais ont commencé à gagner la partie occidentale du pays depuis le début des années 2000. Leur chasse est totalement proscrite depuis 1998.

Le loup reste en revanche chassé à certaines périodes dans les pays baltes - Estonie, Lettonie et Lituanie - qui comptent quelque 1.200 canidés au total.

- SUEDE ET FINLANDE

La Suède compte quelque 350 loups et autorise régulièrement des campagnes de chasse malgré l'opposition des défenseurs du prédateur, qui le jugent menacé par l'isolement et la consanguinité. Cette année, le Parlement a fixé à 22 le quota de loups pouvant être abattus.

Protégés en Finlande, les quelque 200 loups du pays peuvent toutefois être chassés sur dérogation dans les zones où ils sont considérés comme menaçants.

- NORVEGE

Le pays ne compte qu'entre 105 et 112 loups mais des abattages sont réalisés tous les ans, sous la pression des éleveurs. 

Le 1er décembre, le gouvernement a autorisé 42 prélèvements, faisant bondir à la fois les défenseurs du canidé... et ses opposants, qui souhaitaient l'abattage de 50 individus. L'ONG Fonds mondial pour la nature (WWF) veut contester cette décision en justice.

- ROUMANIE

Avec 2.500 à 3.000 loups, la Roumanie abrite l'un des plus forts contingents d'Europe. Sous la pression des bergers, le ministère de l'Environnement a autorisé en septembre l'abattage ou le déplacement de 97 loups, s'attirant les foudres des écologistes. 

- SERBIE 

En Serbie, où le nombre de loups est estimé entre 800 et 1.000, l'animal n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est protégé dans la province septentrionale de Voïvodine, mais pas dans le reste du pays où la chasse au loup est autorisée.

 
18 commentaires - Le loup à la reconquête de l'Europe
  • De toute façon tout le monde veut venir en Europe alors. ...

  • Le loup à sa place pleine et entière sur notre sol, et bien entendu et pour éviter la prolifération de l'animal, des prélèvements et des quotas peuvent être décidés il faut également indemniser de façon correcte les éleveurs de moutons pour les pertes subits et les aider à protéger leurs troupeaux (achats de patous, protection de terrains etc ...

  • Enfin une excellente nouvelle pour la biodiversité ,pour la vie et pour la nature.

  • avatar
    Sauvageon  (privé) -

    Personnellement lorsque j'entends parler, et lis, des propos tenus par des gens qui se gargarisent à l'envie de cette pseudo-ruralité qui leur conférerait une connaissance absolue de la nature et des équilibres écologiques je ris, jaune mais je ris.

    Quelques exemples concrets... :

    * Jusque dans les années 1980 j'ai vu des chouettes clouées sur les portes des granges dans la campagnes Française, pratiques dignes d'esprits à la superstition moyenâgeuse.

    * En parlant avec certaines personnes, qui se disent ruraux depuis des générations, je suis effaré de la méconnaissance abyssale de ceux-ci concernant la faune et la flore de leur région, de tous ces aprioris et idées fausses véhiculés.
    C'est une chose que de savoir cultiver son maïs hybride à grand coup de produits chimiques en tout genre et de mécanisation à outrance pour tenter de se faire un maximum de "blé" destiné à rembourser dans un cercle sans fin ses innombrables dettes aux banques, il en est une autre que de connaitre les mécanismes de la vie qui en assurent la pérennité.

    * Jusqu'à la fin du 20° siècle je ne cessais d'entendre de la bouche des chasseurs qu'il fallait éradiquer les renards à cause de la rage. Non seulement cette éradication n'a jamais empêchée la rage d'être présente, mais en plus elle la favorisait par la survenue de renards venus de l'est européen porteur de rage, qui eux venaient combler les niches écologiques laissées vacantes par la tuerie des renards sur le territoire Français. La seule et unique chose qui a permis de faire reculer la rage a été le programme de vaccination massive à l'aide d’appâts contenant le vaccin.

    * Les chasseurs ne cessent de se complaire dans leur rôle de soit disant gestionnaire de la nature, et de nous rabâcher leur indispensable utilité quant à la régulation des espèces considérées comme nuisible par l'homme. Ils prônent la chasse de tout les prédateurs naturels, tant les espèces emblématique loup, lynx, ours, que toutes les petites espèces comme les mustélidés. Il oublient, ou feignent d'oublier, que dans les milieux préservés les équilibres écologiques se font d'eux même entre proies et prédateurs, et que si déséquilibre il y a il en est de la faute humaine uniquement.
    De même que, curieusement, tout les ans sont relâchés par milliers dans la nature des "gibiers" d'élevage (faisans principalement mais aussi, perdrix, lapin, sanglier..), pour s'assurer d'avoir des cibles à tirer. Tout comme sont réintroduit d'autres que l'on déplace d'un milieu à un autre. Curieux non, pour des gens qui se disent des "régulateurs" que d'introduire des espèces pour les tuer ensuite, notamment des sangliers qu'ils jugent eux même nuisibles !

    etc...

    Je précise que je n'invente rien, c'est du vécu, et que de plus mes dires sont très facilement vérifiables par qui veut bien s'en donner la peine.

    Bon résumé de la situation.

  • le loup à la reconquête de l,europe tant mieux car pour moi c,est un animal fabuleux et pour ceux qui sont contre qu,ils aillent se faire mettre par les islamistes qui sont a la conquête de la france et qui sont beaucoup plus dangereux que les loups

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]