Environnement

Le crabe bleu, cette nouvelle menace qui plane sur le sud de la France

Après avoir envahi l'Occitanie, le crabe bleu s'attaque à la Corse. Cette espèce très invasive inquiète les pêcheurs et les autorités, rapporte Le Point, samedi 8 juillet.

Le crabe bleu fait de plus en plus parler de lui. Et pour cause, cette espèce colonise les lagunes de la Méditerranée à une vitesse incroyable. Après l'Occitanie, ce petit animal originaire de l'est des États-Unis envahit la Corse, relaie Le Point, samedi 8 juillet. Menaçant pour la biodiversité mais aussi l'économie locale, ce crabe inquiète l'État, les scientifiques et surtout les pêcheurs.

"On vient d'en remonter environ 40 kilos par verveux, rien qu'en une matinée", déplore auprès de nos confrères un pêcheur, qui exerce dans le sud de Bastia (Haute-Corse), à propos des crabes bleus. Cette espèce s'en prend notamment aux anguilles, principale source de revenus des pêcheurs dans la région, mais aussi aux filets de ces derniers, qui finissent troués.

Une éradication très difficile

"La problématique du crabe bleu, très locale, est devenue régionale car l'invasion a très rapidement pris des proportions folles. Il entre en compétition avec toutes les autres espèces, comme le crabe vert, les daurades et les anguilles", s'inquiète également auprès du Point Roland Mivière, gestionnaire de l'étang de Canet, dans les Pyrénées-Orientales, un autre département particulièrement touché par l'invasion du crabe bleu.

L'État a pris au sérieux ce problème écologique et économique, en débloquant notamment un budget de 380 000 euros sur deux ans. Mais l'éradication de cette espèce, dont la femelle peut produire entre 700 000 et 2 millions d'œufs par ponte, semble une mission quasi impossible.

publié le 8 juillet à 16h30, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux