La présence d'un loup confirmée dans l'Oise après l'attaque d'une brebis

La présence d'un loup confirmée dans l'Oise après l'attaque d'une brebis
Un loup dans le parc du Mercantour en novembre 2012 à Saint-Martin-Vesubie
A lire aussi

, publié le jeudi 26 novembre 2020 à 21h22

Un loup a attaqué une brebis à Blicourt (Oise) mi-novembre, a indiqué jeudi la préfecture dans un communiqué, soulignant qu'il s'agissait d'"un cas isolé" dans ce département bien éloigné des Alpes de Sud où se concentre le plus grand nombre de loups en France.

A la suite du signalement par un éleveur de Blicourt, commune située à une dizaine de kilomètres au nord de Beauvais, de l'attaque d'une de ses brebis dans la nuit du 12 au 13 novembre, des agents de l'Office français de la biodiversité ont effectué des relevés.

Ces relevés "confirment la responsabilité du loup dans l'attaque", indique la préfecture de l'Oise, ajoutant que "sur la base de ce constat, l'éleveur sera indemnisé pour la perte subie".

Espèce protégée en France, le loup "est connu pour sa grande capacité de dispersion", précise la préfecture. S'il se reproduit dans les Alpes, où il a fait son retour en 1992, "des phénomènes de dispersion sont observés principalement au printemps et à l'automne, lorsque les jeunes quittent la meute pour chercher un nouveau territoire où s'établir".

Des loups solitaires ont ainsi été observés "à distance du cœur de population alpin", dans l'Indre, l'Eure-et-Loir, la Somme ou la Charente-Maritime. Dans l'Oise, "même si l'évènement est pour l'instant un cas isolé, un dispositif renforcé de suivi des indices de présence va être mis en place", conclut la préfecture.

En juin, l'Office français de la biodiversité (OFB) avait estimé la population de loups gris en France à 580 animaux adultes, contre 530 un an plus tôt. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.