Israël: record de chaleur et multiplication des incendies

Israël: record de chaleur et multiplication des incendies
Un avion tente d'éteindre un incendie à Jérusalem, le 18 juillet 2019, provoqué par une vague de chaleur.

AFP, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 20h05

Israël a enregistré un record de chaleur en plus de 70 ans et les incendies se sont multipliés dans le pays, entraînant l'évacuation de centaines de personnes.

Sur le site de Sodom, près de la mer Morte (est), "une température maximale de 49,9 degrés Celsius a été enregistrée" mercredi, un "record" depuis la création d'Israël en 1948, a indiqué l'Office météorologique israélien dans un communiqué.

Au total, une centaine d'incendies d'intensité variable se sont déclarés ces derniers jours, et "au moins trois ou quatre localités ont du être évacuées", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure, Tal Volvovitch. Elle a évoqué des centaines de personnes évacuées. 

Aucune victime n'est toutefois à déplorer, a-t-elle poursuivi, précisant que ces feux étaient probablement le fait d'actes de négligence et qu'ils étaient amplifiés par "les températures élevées, la sécheresse et les vents".

Près de Jérusalem, autour de l'ancien village arabe abandonné de Lifta, un incendie a mobilisé douze équipes de pompiers et quatre avions dans la journée de jeudi. Il était maîtrisé en soirée, selon la porte-parole du ministère. 

"Le réchauffement va se poursuivre, selon les meilleures estimations, et nous devrions donc nous attendre à d'autres vagues de chaleur extrêmes et à de nouveaux records de température", a indiqué l'Office météorologique . 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.