Espace : la "plus grosse météorite française" découverte dans l'Aube

Espace : la "plus grosse météorite française" découverte dans l'Aube
Une exposition de météorites au Museum d'histoire naturelle, à Paris le 17 octobre 2017

, publié le samedi 20 octobre 2018 à 16h30

Un caillou de 477 kg a été découvert, à l'occasion d'une fouille d'un site où de nombreux fragments de météorites ont été retrouvés.

Elle parle d'un "monstre". La Société astronomique de France (SAF) a annoncé, jeudi 18 octobre, la découverte de la "plus grosse météorite française".

Le fragment, pesant pas moins de 477 kg, a été extrait mercredi 8 octobre dans le département de l'Aube.



Il est notamment constitué de fer et de nickel, ainsi que de résidus de cobalt et de phosphore. Appartenant à la catégorie des octaédrites, la catégorie de météorites de fer la plus commune, l'objet aurait frappé la Terre il y a 55.000 ans, "d'après les toutes premières datations réalisées", explique la SAF.

La découverte de cette météorite survient dans le cadre d'une fouille débutée en mars sur un "important site de chute de météorite métallique". À l'aide d'un détecteur expérimental, 123 points d'impact avaient ainsi été identifiés. L'immense caillou et les autres fragments, dont la masse totale dépasse les 7 tonnes, proviennent d'une même météorite. De premiers extraits de celle-ci, baptisée Saint Aubin, avaient déjà été découverts en 1968.

"Un don significatif de la part des découvreurs et des propriétaires est prévu pour la collection du Muséum national d'histoire naturelle", a par ailleurs ajouté la Société astronomique de France. Ce musée est connu pour détenir la plus importante collection de météorites en France.



Jusqu'à présent, la plus importante météorite sur le sol français avait été récupérée en 1994, dans les Ardennes. Il s'agissait d'un fragment de la "météorite de Mont Dieu", référencée avec une masse principale de 435 kg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.