Des traces de glyphosate retrouvées dans des couches pour bébés

Des traces de glyphosate retrouvées dans des couches pour bébés
Un nouveau-né à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret, le 5 juin 2001 (illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 23 août 2018 à 08h40

L'association 60 Millions de consommateurs met en garde contre la présence de substances toxiques dans les produits d'hygiène pour bébés.

Les fesses de nouveaux-nés ne sont pas à l'abri des pesticides. Dans le numéro de septembre de son magazine, 60 Millions de consommateurs dresse un bilan alarmant : un tiers des couches-culottes testées par l'association contiennent du glyphosate, cet herbicide au cœur d'une polémique en raison de ses risques pour la santé.





DU MIEUX POUR CERTAINES MARQUES...

De manière générale, l'association note que les produits d'hygiène pour tout-petits contiennent toujours des substances dangereuses, même si certaines marques se sont améliorées. Par exemple, les couches ne contenant aucune trace de substances toxiques sont plus nombreuses que lors de la précédente enquête, menée en février 2017. Épinglé l'an dernier, le leader du marché Pampers, s'en sort bien mieux.



... ET D'AUTRES QUI FONT MOINS BIEN

À l'inverse, d'autres marques qui s'étaient illustrées l'an dernier par l'absence de polluants dans leurs couches-culottes font moins bien cette année. C'est le cas pour les couches Mots d'enfant, la marque des supermarchés E. Leclerc, et Love & Green, qui avaient passé haut la main le test en 2017. L'association explique cette dégradation par un changement de fournisseurs.



Outre les couches, 60 Millions de consommateurs a passé au peigne fin quelque 155 références de produits en tout genre, y compris des lingettes et des lotions hydratantes ou nettoyantes. Après analyse, nombre d'entre elles contiennent des traces de substances polluantes ou irritantes, qui peuvent favoriser les allergies.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.