Des ONG craignent "un débat tronqué" sur la transition énergétique

Des ONG craignent "un débat tronqué" sur la transition énergétique

Une ferme éolienne le 6 mars 2018 à Plomodiern en Bretagne (ouest de la France)

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 15 mars 2018 à 13h20

Plusieurs ONG ont indiqué jeudi redouter "un débat tronqué" dans le cadre de l'élaboration de la feuille de route énergétique pour la période 2019-2023, estimant qu'elle occulte la question de la sécurité nucléaire et qu'elle manque d'ambition.

Une consultation publique sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) se tiendra du 19 mars au 30 juin, alors que la France a, selon un récent avis du Conseil économique, social et environnemental, pris du retard dans la transition énergétique.  

Ce débat interviendra "alors que le gouvernement a indiqué que l'objectif légal de réduction de la part du nucléaire à 50% en 2025 ne serait pas respecté et qu'EDF annonce ne prévoir aucune fermeture de réacteur nucléaire, hormis Fessenheim, avant 2029", regrettent France Nature Environnement, WWF, la Fondation pour la Nature et l'Homme, Greenpeace, le Réseau sortir du nucléaire, CLER et Réseau action climat.

Elles s'opposent aussi au fait que le gouvernement mette au débat deux scénarios prévoyant la fermeture de 9 ou 16 réacteurs nucléaires mais qu'il ait écarté deux autres pistes où les fermetures auraient concerné 52 réacteurs.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a demandé à EDF d'élaborer son propre scénario pour la PPE et a indiqué qu'il ne comptait "pas brutaliser EDF" pour sortir du nucléaire.

"Le gouvernement ne met pas les vrais débats autour de la table, on va le faire", a indiqué Anne Bringault, de l'ONG CLER, lors d'une conférence de presse.

Les ONG ont présenté une série de propositions: rénover massivement les logements privés, améliorer les économies d'énergie sur les équipements domestiques, réduire le trafic routier, fermer les centrales à charbon comme prévu par le gouvernement d'ici 2021, renforcer les énergies renouvelables, dont 15% portées par les citoyens et les collectivités d'ici 2030 et réduire drastiquement la part du nucléaire. "Le nombre des réacteurs à fermer devra être inscrit dans la PPE", insiste leur texte.

Les ONG comptent profiter du débat public pour porter leurs propositions.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Des ONG craignent "un débat tronqué" sur la transition énergétique
  • Je vais monter une usine se fabrication de bougies et récolter des fonds, je compte sur votre générosité.

  • Tant que des "" ONG "" qui disposent parait-il de scientifiques, n'auront pas présenté une alternative crédible au nucléaire sans faire appel au fossile, il ne font que remuer du vent , peut-être pour continuer à attirer des crédits.
    Faut-il rappeler que GreenPeace (Allemagne) a publié une étude chiffrant à 23 000 morts, tous les ans rien qu'en Europe du fait des fumées des centrales fossiles. Tous les ans deux fois plus de morts que Tchernobyl seul accident nucléaire civil ayant fait des victimes.
    Rien que pour des raisons de sécurité, il faut faire la promotion du nucléaire. Les raisons environnementales de dégagement de CO2 viennent ensuite.

  • en 2029 l'EPR d'aujourd'hui sera dépassé et remplacé par un réacteur propre sans déchets radioactifs, moins de combustible et sera surgénérateur , la transition énergétique aura bien vécue pour devenir une transition écologique bien plus nécessaire pour l'environnement, l'eau, la végétation, la nourriture, la production de viande et de lait, la biodiversité, avec l'électricité on a pris le plus facile , le plus dur et le plus couteux est à venir

    "un réacteur propre sans déchets radioactifs, moins de combustible et sera surgénérateur " !!!!! Super Phénix vous souvenez... Plus de 70 ans que l'on cherche pour le traitement des déchets radioactifs des milliards ....

    En fait on attend surtout la fusion nucléaire mais ce n'est pas pour demain.

  • les ONG ne représentent que leurs leurs adhérents peu nombreux d'ailleurs, de plus elles sont toutes gangrenées par des activistes aux tendances dictatoriales qui veulent imposer leurs vues.
    Toutes ces ONG sont des machines idéologiques liberticides , sans souvent aucune approche réaliste,
    la renovation dite énergétique est une escroquerie,chaque propriétaire devra payer de ses propres deniers ( l'état et les collectivités n'ont pas les moyens de financier de payer)sans oublier toutes les arnaques dont beaucoup entreprises profitent par effet d'aubaine (on l'a vu avec , les panneaux photovoltaïques , les fenêtres, les éoliennes individuelles etc),
    Quand a l'aspect écologique du chauffage au bois c'est une hérésie la pollution aux particules fines de ce type de chauffage est supérieur au diesel sans oublier qu'un arbre abattu ,il faudra 30 ans pour qu'un autre puisse le remplacer donc diminution de la ressource , on l' avunculaire avec la centrale au bois de Gardannes ou le bois brulé vient de 300 a 400 km par camion ça c'est écolo)

  • Concernant la Transition écologique Nicolas Hulot a demandé à EDF d'élaborer son propre scénario. Il faut que EDF élabore son scénario et commence par lui couper l'électricité afin de lui donner un aperçu de se qui arrivera, si il impose l'arrêt des réacteurs Nucléaires Français .